Article du Handelsblatt - 04.08.2017

Une interview dans l'édition du 04.08.17 du Handelsblatt: Alexandre Arnault, nouveau CEO de Rimowa GmbH.

 

L'intégralité de l'article (en allemand) se trouve ICI

News publiées le 11 août 2017

Après les Etats-Unis, Wildmoka pense à l’Europe et à Allemagne

Fondée en 2013, la start-up niçoise Wildmoka développe des solutions d’édition, d’enrichissement et de monétisation de contenus. Elle emploie 25 personnes pour un million de chiffre d’affaires. En fort développement aux Etats-Unis, notamment dans le domaine du sport, elle compte s’ancrer sur de nouveaux marchés, dont l’Allemagne (mais aussi l’Espagne, la Grande-Bretagne, l’Italie et la Suisse). Pour cela, ses dirigeants préparent une nouvelle levée de fonds.

 

Addbike lève des fonds et prépare son arrivée outre-Rhin

Créée en 2015 par Renaud Colin et Christophe Defaix, la start-up lyonnaise Addbike a inventé un dispositif simple permettant de transformer son vélo en triporteur. Les premiers triporteurs devraient être commercialisés dans des magasins spécialisés régionaux, mais les deux dirigeants voient déjà plus grand. Ils viennent de lever 600 000 euros pour financer leur futur développement en France mais aussi en Allemagne et au Bénélux.

News publiées le 4 août 2017

Giesecke + Devrient rachète CPS Technologies

Le 9 juin, le groupe allemand Gieseke + Devrient ( solutions pour le paiement, la communication sécurisée et la gestion des données personnelles) a racheté la société CPS Technologies à OT Morpho (entité nouvellement constituée issue de la fusion d’Oberthur Technologies (OT) et de Safran Identity & Security (Morpho). Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Basée dans la région lyonnaise, CPS Technologies fournit des services de personnalisation de cartes bancaires, d’identification, de transport et de cartes de fidélisation. « Avec l’acquisition de CPS Technologies, G+D Mobile Security réaffirme son engagement stratégique sur le marché français des cartes de paiement et de transport», déclare Carsten Ahrens, PDG de G+D Mobile Security. Le groupe munichois qui développe des solutions de paiement personnalisées entend servir les réseaux bancaires français. Giesecke+Devrient a réalisé près de 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016. Il emploie plus de 11 300 personnes au travers de 72 filiales et joint ventures dans 32 pays.

 

Areva démantèlera la centrale nucléaire de Brunsbüttel (Schleswig-Holstein)

Le consortium AREVA-EWN a conclu un accord avec Vattenfall, propriétaire (à hauteur de 66,7%) de la centrale de Brunsbüttel (mise en service en 1977) dans le Schleswig-Holstein afin de procéder au  démantèlement et au conditionnement des composants internes de la cuve du réacteur. Les travaux doivent s’achever en 2020 selon Areva. Vattenfall exploite une autre centrale, à Krümmel (Westerwald, en Rhénanie-Palatinat, la centrale a été mise en service en 1983). L’accord prévoit qu’ au cas où le démantèlement et le déclassement de celle dernière seraient décidés, le groupe français serait également en charge de ces opérations.

 

Le fabricant de meubles pour salles de bains Cedam cible l’Allemagne

Basé à Obernai (Alsace), le fabricant de meubles de salles de bains montés Cedam  veut booster ses ventes hors de France, l’export ne représentant aujourd’hui que 8% de son chiffre d’affaires ( env. 8 millions d’euros). Son directeur général Amaury Bloch veut porter cette part à 30%. Il cible en priorité les marchés germanophones : l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche.

News publiées le 28 juillet 2017

La Société Générale rejoint Factory Berlin

La Société Générale a annoncé, le 7 juin, la création d’un partenariat avec le plus grand campus de start-ups d’Allemagne, la Factory de Berlin.  Factory Berlin met en relation les plus grandes sociétés technologiques du monde avec de jeunes start-ups berlinoises. Une équipe de la banque française sera basée à Factory et fera le lien entre les start-ups et l’ensemble des filiales du groupe en Allemagne afin de développer de nouveaux projets de fintech basées sur l’expérience utilisateur. « Factory est le lieu idéal pour entrer en contact avec de jeunes entreprises et des talents du numérique, et pour exploiter notre approche transversale pour l’ensemble du groupe Société Générale en Allemagne et au-delà » explique Guido Zoeller, responsable pays Allemagne et Autriche de la banque française.

 

Solutions30 poursuit sa stratégie de croissance externe outre-Rhin

Solutions 30 poursuit son développement sur le marché allemand de l’internet haut-débit à coup d’acquisitions. Après avoir repris 51% du capital d'ABM Communication GmbH (Ludwisburg, Bade-Wurtemberg) en janvier dernier, le groupe a annoncé le 8 juin l’acquisition de 100% du capital de Vodafone Kabel Deutschland Fiel Services (VKDFS) GmbH. Basée à Nuremberg (Bavière), VKDFS est une filiale de l’opérateur britannique Vodafone active dans le déploiement de l’internet haut débit. Elle réalise 23 millions de chiffre d’affaires. Les activités de VKDFS seront consolidées dans les comptes de Solutions 30 au 1er juillet prochain. Dans la lignée de cette acquisition, le groupe français a également annoncé la conclusion d’un contrat de 70 millions d’euros sur trois ans avec l’opérateur Vodafone pour le marché allemand, ce qui représente le plus gros contrat jamais remporté par le groupe en Allemagne.

 

Nouvelle acquisition pour Eurovalys à Francfort

La SCPI Eurovalys a acquis début juin un nouvel ensemble immobilier situé à Niederrad, le quartier d’affaires historique de Francfort. L’acquisition a été  réalisée pour un montant de 47 millions d’euros. D’une surface de plus de  13  000 mètres carrés, sur 11 étages, l’ensemble est actuellement loué au groupe allemand Wisag, dans le cadre d’un bail de longue durée. Il s’agit de la cinquième acquisition d’actifs immobiliers pour la SCPI française en Allemagne, le deuxième dans la ville de Francfort, cinquième plus grande ville du pays.

News publiées le 21 juillet 2017

Construction navale : Privilège Marine passe sous pavillon allemand

Le 18 mai 2017, la société allemande Aurelius, actionnaire du chantier HanseYachts AG a pris le contrôle du chantier naval Privilège basé aux Sables d’Olonne. Privilège est un constructeur de catamarans reconnu sur le plan international. « À l'exception du Pdg Gilles Wagner, qui restera en fonction, tous les actionnaires précédents ont vendu leurs actions » souligne Privilège dans un communiqué qui précise que la marque française « restera indépendante ». Les deux sociétés mettent en avant leurs synergies. Via cette opération, Aurelius entre sur le marché « en forte croissance des catamarans de croisière ». Le chantier Privilège des Sables d’Olonne devrait être agrandi.

 

Saint Gobain fait l’acquisition de Biolink 

Le 22 mai, le fournisseur de matériaux de construction Saint Gobain (39,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016,  présence dans 68 pays, plus de 170 000 collaborateurs ) a annoncé avoir acquis 100% du capital du fabricant allemand de rubans adhésifs de spécialités Biolink. Fondée en 1997 et basée à Waakirchen à proximité de Munich, cette Pme développe et produit des rubans adhésifs sans solvant et à base de résine acrylique. Elle fournit des industriels européens, principalement des secteurs aéronautique et automobile. Saint Gobain entend ainsi « accélérer la croissance de son activité de plastiques haute performance sur le marché des adhésifs en forte progression ».

 

Freelance.com ouvre un bureau à Berlin

La société parisienne Freelance.com, éditrice d’une plateforme de mise en relation entre travailleurs indépendants et entreprises vient d’ouvrir un bureau à Berlin. Ce bureau reprend les activités et les équipes d'Ergonos Germany, filiale allemande du groupe CBV Ingenierie, une société de portage acquise par Freelance.com en fin d’année 2016. Freelance.com a levé 4,1 millions d’euros courant 2016 afin de financer son développement international. Ergonos Germany est spécialisée dans la fourniture de services en matière de ressources humaines (recrutement et intermédiation entre des entreprises européennes et les travailleurs indépendants) avec une forte expertise dans les secteurs de l’industrie, pétrole & gaz, pétrochimie ou encore de la construction.

News publiées le 14 juillet 2017

Allemagne : Alstom décroche un contrat de 150 millions d’euros

Le 3 mai, le constructeur ferroviaire français Alstom a fait savoir qu’il avait remporté une commande de 150 millions d’euros auprès de la Deutsche Bahn (DB Regio AG). Le contrat  concerne  25 trains régionaux Coradia Continental qui seront exploités dans  les régions de la Sarre et du Rhénanie-Palatinat. Cette commande s’inscrit dans un contrat cadre conclu en 2011 entre les deux opérateurs et portant sur la fourniture de 400 trains Coradia Continental. Les trains seront construits à Salzgitter (Allemagne). En mars, la Deutsch Bahn avait déjà commandé 53 trains à Alstom.

 

Transport : Nouveau contrat pour Alstom

Alstom réalise un excellent premier semestre outre-Rhin. Après avoir remporté coup sur coup deux contrats (53 trains en mars puis une commande de 150 millions d’euros de DB Regio AG début mai), l’équipementier ferroviaire annonce fin mai une nouvelle commande d'environ 50 millions d'euros de la Hohenzollerische Landesbahn AG (HzL) pour la fourniture de 10 trains régionaux Coradia Lint. Ces trains de dernière génération seront fabriqués à l'usine Alstom de Salzgitter qui est le plus grand site de fabrication du groupe dans le monde (2500 collaborateurs) et livrés d'ici mai 2019 pour une mise en service sur les lignes RE Ulm-Aalen, RB Ulm-Langnau et RB Ulm-Munderkingen, fait savoir Alstom. 

 

La Compagnie des Alpes cède son parc d’attractions Fort Fun au groupe Looping

Le 26 avril 2017, la Compagnie des Alpes a annoncé son intention de céder son parc d’attractions Fort Fun situé à Bestwig (Rhénanie du Nord Westphalie) au groupe Looping, opérateur pan-Européen de sites de loisirs (parcs d’attractions, aquatiques, animaliers et aquariums).  La cession de la société Fort Fun GmbH exploitante du parc Fort Fun Adventureland était soumise à l’autorisation préalable des autorités allemandes de la concurrence, laquelle a été accordée le 31 mai, date effective de la vente. Avec cette cession (7 millions d’euros), La Compagnie des Alpes poursuit sa « stratégie de recentrage » de ses activités. Fort Fun accueille 265 000 visiteurs par an.

News publiées le 7 juillet 2017

Faurecia rejoint le cluster allemand MAI Carbon

Faurecia devient membre du cluster allemand « MAI Carbon » basé à Augsbourg. L’équipementier français veut devenir un acteur leader de la mobilité durable et dans cette optique souhaite produire en série des pièces en composite carbone, plus légères que des pièces en acier. En rejoignant le cluster MAI Carbon, l’équipementier incorpore tout un écosystème à même de l’aider dans sa démarche : constructeurs « premium » allemands, des partenaires internationaux reconnus comme l’Institut du Textile d’Augsbourg, l’institut Fraunhofer, le Centre Aérospatial Allemand ou bien encore l’Université d’Augsbourg.

 

ZF et Faurecia nouent un partenariat stratégique

Le 4 mai, l’équipementier automobile Faurecia a annoncé avoir conclu un partenariat stratégique avec le groupe allemand ZF Friedrichshafen. Les deux groupes incontournables de l’industrie automobile entendent développer conjointement des technologies de rupture et différenciatrices pour l’intérieur et la sécurité des véhicules autonomes. « La forte proximité clients et la vision commune que nous partageons avec ZF donneront naissance à une offre technologique unique, à même de garantir la sécurité des occupants du véhicule dans divers scénarios de conduite autonome » explique Patrick Koller, directeur Général de Faurecia. Les deux partenaires partageront leur expertises sans « échange de capital » précise un communiqué.

 

Ginger étoffe son offre avec l’acquisition de Lehmann + Partner

Basé à Elancourt, le bureau d’études français spécialiste de l'ingénierie des sols, des matériaux et des ouvrages, Ginger (1500 collaborateurs pour 150 millions d’euros de chiffre d’affaires ), a procédé fin avril 2017 à l'acquisition de la Pme allemande d’Erfurt (Thuringe) Lehmann + Partner, acteur reconnu de l'ingénierie des infrastructures routières et urbaines, notamment dans le domaine de la gestion des données relatives à un chantier. Via cette acquisition (Lehmann + Partner réalise 8 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 120 salariés), Ginger renforce sa présence en Allemagne ainsi qu’en Pologne où Lehmann + Partner est aussi présent. 

News publiées le 30 juin 2017

Europcar reprend Buchbinder

Le 24 mai, le loueur de véhicules Europcar a annoncé l’acquisition du réseau allemand de location de véhicules low cost Buchbinder (200 millions d’euros de chiffre d’affaires, 52 agences, 20 000 véhicules en location), 5ème plus importante société de location de véhicule sur le marché allemand. Buchbinder est également présente en Autriche, Hongrie et Slovaquie. « Il s’agit d’ une étape stratégique pour le Groupe Europcar car elle va nous permettre d’accéder à une position de n°1 en Allemagne et en Autriche, de renforcer notre présence sur le segment Pme/Pmi et de développer significativement à la fois nos activités low cost et Vans & Trucks » explique Caroline Parot, Présidente du Directoire d’Europcar Groupe. Soumise à l’approbation des autorités de la concurrence, l’opération devrait être finalisée d’ici la fin de l’année 2017. 

 

Elis rachète MTR

Le groupe Elis, spécialiste des services (location-entretien de tenues de travail, articles textiles, fontaines à eau etc.) pour les collectivités et les entreprises continue son développement outre-Rhin avec le rachat mi-mai de l’ensemble des actifs (usine, équipements et clientèle) de la société allemande de blanchisserie MTR. Avec un chiffre d’affaires avoisinant les 5 millions d’euros en 2017, MTR, localisée à Riesa dans le land de Saxe, faisait l’objet d’une procédure d’insolvabilité. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé. MTR est consolidée dans les compte d’Elis depuis le 1er mai 2017. Fin 2015, Elis avait déjà racheté deux blanchisseries dans la région de Hambourg.

 

La filiale allemande d’Elcom poursuit son dynamisme

La Pme iséroise (Bourgoin-Jallieu) Elcom est spécialisée dans les solutions modulaires à base de profilés aluminium pour l’industrie. Il y a trois ans, elle a créé une filiale à Langenfeld (Rhénanie-du-Nord-Westphalie). Elcom a racheté son partenaire et restructuré les activités autour notamment de la digitalisation des process. Depuis, son activité ne cesse de se développer puisque fin 2016, la filiale allemande a réalisé 2,8 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit près de 10% de l’activité de l’entreprise (20,3 millions) qui emploie au total une centaine de salariés.

News publiées le 23 juin 2017

Camping & Co fusionne avec la plateforme germano-néerlandaise de réservation Campsy

Fondée en 2012 à Saint-Malo, Camping & Co ( 11 M€ de chiffre d’affaires pour 27 salariés) a créé une plateforme de  réservation de camping en ligne. Elle vient de rejoindre son homologue germano-néerlandaise Campsy, leader du domaine en Allemagne et aux Pays-Bas (plusieurs centaines de campings référencés dans les deux pays). La nouvelle plate-forme digitale ainsi constituée est soutenue par le fond allemand Rocket Internet. Elle combine une offre paneuropéenne de plus de 2.000 campings sélectionnés (en France, Italie, Espagne, Allemagne et Bénélux) et veut devenir le n°1 du secteur en Europe.

 

Jaco racheté par l'allemand Sanner GmbH

Implanté dans le Bas-Rhin à Kirchheim, l’entreprise Jaco est spécialisée dans la fabrication, l’impression et la distribution de tubes et de bouchons en matières plastiques à destination du secteur pharmaceutique. Son actionnaire principal, la société Platina Holding a été rachetée courant mai par la société allemande Sanner GmbH. Basée près de Darmstadt, à Bensheim (Hesse), Sanner (64 million d’euros de vente en 2016) produit des emballages plastiques pour l’industrie pharmaceutique. Jaco devrait conserver son identité et bénéficier de la R&D de son nouveau propriétaire.

 

Nucléaire : partenariat entre PreussenElektra et Assystem

Le 16 mai, le groupe français d’ingénierie nucléaire  Assystem et la société allemande PreussenElektra GmbH (2000 collaborateurs) ont annoncé la signature d’un partenariat stratégique concernant la prestation de services de conseils et d’ingénierie dans le secteur du nucléaire civil outre-Rhin. PreussenElektra est l’un des acteurs majeurs de la production d’énergie nucléaire en Allemagne. Avec plus de 12 500 collaborateurs dans le monde et 956 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016, Assystem (cotée sur Euronext Paris) est l’une des cinq premières sociétés d’ingénierie nucléaire au monde. En associant leurs expertises complémentaires dans les services et l’exploitation tout au long du cycle de vie d’une centrale nucléaire (de la construction à leur démantèlement et à la gestion des déchets nucléaires), les deux acteurs ambitionnent d’exporter leur offre commune, notamment aux Emirats Arabes Unis et dans d’autres pays.

News publiées le 26 mai 2017

Chantier naval : Privilège racheté par Aurelius
Le constructeur de catamarans Privilège basé aux Sables-d'Olonne en Vendée vient d'être vendu à la société Aurelius, actionnaire du chantier allemand HanseYatch AG, basé dans le nord de l'Allemagne. Selon le journal Ouest France, l'objectif est de conjuguer « l'expertise de l'allemand HanseYachts dans la production en série de voiliers et l'expérience de Privilège dans la construction de catamarans afin de faire de Privilège l'une des toutes meilleures marques de catamaran de luxe à l'échelle mondiale ». L'emplacement du chantier aux Sables-d'Olonne sera donc maintenu et agrandi. Le PDG de Privilège marine, Gilles Wagner a indiqué à Ouest France que « les méthodes de production de Privilège et HanseYachts sont également très similaires. De plus, HanseYachts est beaucoup plus important que Privilège et bénéficie d'une présence mondiale. Nos clients, tout comme nous, bénéficieront notamment du réseau de distributeurs, solidement ancré dans le monde entier. »

 

Europcar s'étend en Allemagne
L'entreprise française de location de véhicules Europacar s'étend en Allemagne. La société française, numéro un européen de la location de voitures, va racheter le groupe allemand Buchbinder, spécialisé dans la location de voitures à bas coût, de camionnettes et camions. Créée il y a plus de 60 ans, la société allemande dispose d'un réseau de 152 agences dont 18 en aéroports et une flotte de plus de 20.000 véhicules, en Allemagne mais aussi en Autriche, en Hongrie et en Slovaquie. Après l'acquisition récente de ses franchisés irlandais et danois, « cette opération confirme le rôle majeur que nous souhaitons avoir dans la consolidation de notre secteur en Europe », a indiqué la présidente du directoire d'Europcar Caroline Parot. Selon Boursorama, l'Allemagne est le plus important pays d'Europcar en termes de chiffre d'affaires et, avec l'acquisition de Buchbinder, le groupe souhaite développer fortement sa présence sur le segment low-cost et devenir le leader du marché local « Vans & Trucks ».

Article de Lemonde.fr le 23 mai 2017

Investissements étrangers : la France commence à rattraper son retard


"En 2016, l’Hexagone a en effet mieux profité que d’autres de la spectaculaire vague d’investissements enregistrée en Europe. Globalement, quelque 5 845 projets ont été recensés dans les 43 pays étudiés par EY (y compris la Russie et la Turquie), soit un bond de 15 % en un an.

 

La moitié des projets émane de groupes européens qui s’étendent dans un autre pays du continent, comme le suisse Nestlé, qui s’apprête à investir 37 millions d’euros pour corser les capacités de son usine Nescafé de Gérone, en Espagne. L’autre moitié des investissements provient de groupes américains, chinois, etc. L’ensemble devrait aboutir à la création de 260 000 emplois, un record historique."

 

Lire plus : http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/05/23/investissements-etrangers-la-france-commence-a-rattraper-son-retard_5132107_3234.html

News publiées le 12 mai 2017

EdenRed finalise l'acquisition d'UTA

Le 20 janvier, le spécialiste français des services prépayés aux entreprises Edenred présidé par Bertrand Dumazy a annoncé avoir déboursé 83 millions d’euros pour porter de 34 à 51% sa participation au capital du prestataire allemand de services de gestion de cartes carburant pour les flottes de poids lourds Union Tank Eckstein (UTA). Le groupe français estime ainsi être en mesure de générer 25% de son chiffre d’affaires global dans le domaine de la gestion des frais professionnels d'ici 2020.

 

Doctolib lève 26 millions d’euros et poursuit son développement outre-Rhin

« Vereinbaren Sie Irhe Artztermin online ». Déjà présente sur le marché allemand, la plateforme française de rendez-vous médicaux en ligne Doctolib, va pouvoir augmenter son maillage aussi bien du marché français que du marché allemand. Elle vient en effet de finaliser une levée de fonds de 26 millions d’euros, ce qui porte à 50 millions le total des fonds levés par la société depuis sa création en 2013 par Stanislas Niox-Chateau, Ivan Schneider, Jessy Bernal et Steve Abou Rjeily. Les investisseurs : Bpifrance, le fonds Accel (actionnaire historique), Pierre Kosciusko-Morizet et Nicolas Brusson. La société prévoit de recruter cette année pas moins de 150 salariés afin de renforcer les services proposés aux praticiens français et allemands.

 

Monpetitbikini vise l’Europe et l’Allemagne

La société de Mougins Mon Petit Bikini, spécialiste de la vente en ligne de maillots de bain pour femmes et enfants (2,6 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 4 salariés) réalise 15% de ses ventes à l’étranger. En 2017, le site de vente en ligne ambitionne de croître sur les marchés européens de proximité et notamment en Allemagne. 

News publiées le 5 mai 2017

Prodeval projette d’ouvrir une filiale allemande

Spécialisée dans l'installation de systèmes au gaz dans le secteur agricole, la société Prodeval cise à Châteauneuf-sur-Isère, se distingue par son innovation AgriGNV, qui vient d’être récompensée par deux fois. Ce dispositif consiste à substituer le biogaz à l'essence. Il s'agit d'une microstation de production et distribution de gaz naturel pour véhicules à partir du surplus de biogaz produit dans les fermes. Déjà présent en Italie, Prodeval projette de créer une filiale en Allemagne. Créée en 1991 par Sébastien Paolozzi, la Pme drômoise (37 salariés) dont le capital est majoritairement détenu par la famille Paolozzi (et 22% par Suez Ventures) envisage 16 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017. 

 

Teach On Mars veut lancer sa formation sur mobile en l’Allemagne

La société niçoise Teach On Mars fondée par Vincent Desnot est spécialisée dans le domaine du mobile learning. Sa formation via mobile a déjà séduit de nombreuses entreprises du CAC 40. La start-up vient d’annoncer une levée de fonds de 2,2 millions d’euros qui doit lui permettre d’étendre son modèle à l’Europe. Un bureau a été créé à Paris. La société vise le marché allemand (ainsi que l’Italie et l’Espagne). 

 

Acquisition allemande pour Globe

Le 21 février, l 'agence parisienne Globe fondée et présidée par Jérémie Dahan, spécialisée dans le « shopper marketing » (transformation du consommateur en acheteur pour le compte des marques), a annoncé l’acquisition de l’agence allemande Baron (26 collaborateurs pour 8 millions d’euros de chiffre d’affaires), ce qui permet au groupe français de consolider ses positions sur les deux plus importants marchés de son secteur en Europe. Le fondateur de Baron, Ronald Bankowski conserve ses fonctions. Globe dispose désormais de 40 salariés outre-Rhin. La société devrait prochainement annoncer une nouvelle opération de croissance externe en Europe. 

News publiées le 21 avril 2017

Energiency veut faire économiser de l’énergie aux industriels allemands

Créée en avril 2013 à Rennes par Arnaud Legrand, Energiency allie le big data et l’intelligence artificielle, de manière à, grâce à ses algorithmes et ses capteurs (jusqu’à 2000 sur un même site industriel) , être capable de faire économiser jusqu’à 25% d’énergie aux industriels de différents secteurs (construction automobile, fabrication de papier, traitement de l'eau, chimie, agroalimentaire...). La société vient de lever 2,7 millions d'euros pour financer son hypercroissance ( + 500% par an). Dans un premier temps, la société bretonne compte se développer en Allemagne et en Italie. Elle va doubler ses effectifs en recrutant 14 personnes (commerciaux, développeurs informatiques et des data scientists).

 

Zag Skis se réorganise et vise les marchés germanophones

La société de Chamonix Zag Skis (2 millions d’euros de chiffre d’affaires) fabricant de skis freeride et de freerando (entre 580 et 750 euros la paire) se réorganise en vue de se positionner sur les marchés européens, en premier lieu les marchés germanophones (Allemagne, Suisse, Autriche) dans lesquels elle compte mettre en place des réseaux de distribution. La direction générale est désormais assurée par Caroline de Wailly, (ancienne responsable marketing) au côté du président fondateur Franck Bernes-Heuga. La direction financière et le département logistique ont également été renforcés. La société savoyarde entend commercialiser 10 000 paires de skis d’ici 2 ans, contre 5000 actuellement en France.

 

Digital : Acquisition allemande pour Webhelp

Le 21 février, le prestataire parisien de services d'externalisation de la gestion de la relation client et des processus métiers (BPO) Webhelp, a annoncé l’acquisition de son homologue allemand O | con. Les équipes de la société allemande créée par Gernot Müller et sa femme Marion (lesquels continueront à travailler pour le groupe, dans la distribution de la nouvelle offre) vont rejoindre le site de Stuttgart de Webhelp. Le montant de l’opération n’ a pas été communiqué. Sa finalisation devrait être actée fin mars, une fois l’aval obtenu des autorités compétentes de la concurrence.

News publiées le 13 avril 2017

Stardust se positionne à Berlin

Créée en 2011, la société marseillaise Stardust (1,7 million d’euros de chiffre d’affaires en 2015 pour 30 salariés) s’est spécialisée dans le test et la qualité des  applications (web et mobile). Elle ambitionne d'accélérer son développement à l'international notamment en Allemagne (mais aussi au Royaume-Uni et en Suisse). Elle a ouvert un bureau à Berlin.

 

Pixium Vision obtient le remboursement de son IRIS II outre-Rhin

Le 14 février, la  société parisienne Pixium Vision, spécialisée dans la conception de dispositifs de restauration de la vue a annoncé que son dispositif IRIS II ( dispositif de vision équipé d’une caméra « bio-inspirée » et d’un implant épi-rétinien de 150 électrodes) venait d'obtenir en Allemagne le Statut-1 du NUB ( Neue Untersuchungs und Behandlungsmethoden) de la part de l’Institut du Système de Rémunération Hospitalier allemand (InEK) qui ouvre la possibilité d'entamer des négociations entre les établissements de santé et le système d'assurance maladie afin d'en permettre un éventuel remboursement. Cotée en bourse, Pixium Vision est dirigée par Khalid Ishaque. Le président du conseil d’administration est Bernard Gilly. En 2016, la société a réduit ses pertes (12,44 millions de perte en résultat net contre 15,66 millions en 2015).

 

Osmozis équipe deux campings en Allemagne

Quelques mois seulement après l’ouverture de sa filiale outre-Rhin, l’opérateur montpelliérain de réseaux Wifi multi-services, Osmozis, annonce ses deux premiers contrats. Il s’agit des campings In Naumburg à Naumburg et Moselhohe à Heidenburg, soit au total plus de 300 emplacements. Un début prometteur sur le marché allemand selon Gérard Tremblay, le Pdg de la société : « L’Allemagne est le second pays en nombre de campings derrière la France. Nous comptons donc nous étendre rapidement sur ce marché à fort potentiel ». Entrée en bourse début février, la société compte accélérer son développement international et devenir le leader européen des services connectés pour campings et villages de vacances.

 

Vinci se renforce dans les concessions d'autoroutes en Allemagne

Vinci pousse ses pions sur le marché en croissance des concessions autoroutières allemandes. Le groupe, qui compte 13.000 employés en Allemagne, a annoncé mercredi la signature avec les pouvoirs publics et le financement d'un partenariat public-privé (PPP) pour l'exploitation d'une section de 60 kilomètres et l'élargissement d'une section de 29 kilomètres de l'autoroute A7. Il participe également à l'appel d'offres concernant la liaison entre Berlin et Hambourg et entend participer aux 11 PPP qui ont été adoptés par le gouvernement en 2015 pour un montant global de 15 milliards d'euros.

News publiées le 7 avril 2017

Manomano finance son développement outre-Rhin

Créée il y a trois ans par Christian Raisson et Philippe de Chanville, Manomano est une place de marché dédiée au bricolage et au jardinage qui ambitionne de digitaliser ce marché croissant en Europe. La start-up vient de lever 4,5 millions d’euros pour financer, entre autres, son développement outre-Rhin. Déjà présente en Grande-Bretagne, elle vise les 250 millions de chiffre d’affaires cette année.

 

GM Consultant veut dupliquer son modèle sur le marché allemand

La société de Vitrolles GM Consultant Conseil (21 millions d'euros de chiffre d’affaires, 220 salariés) présidée par son cofondateur Laurent Mayet est spécialisée dans l’analyse des sinistres pour une clientèle de compagnie d’assurances. Elle souhaite dupliquer son modèle à l’étranger, et notamment en Allemagne (avec le Canada, la Malaisie et Taiwan). Dans cette optique, elle vient d’accueillir l’investisseur Capital Croissance à son tour de table qui prend 15 % du capital de la société.

 

Michelin entre au capital d'une start-up berlinoise

Plateforme dédiée à la location en ligne de véhicules de loisirs, Campanda est une start-up berlinoise créée en 2013 et qui emploie 45 salariés (26000 véhicules loués dans 44 pays via 8 plateformes en 6 langues). Elle vient de boucler un tour de table de 10 millions d’euros avec comme actionnaire majoritaire Michelin, via sa filiale Michelin Travel Partner qui apporte la majorité de la somme. Outre Michelin, tous les investisseurs existant ont également participé à ce tour de financement : Accel, Idinvest Partners en partenariat avec Ecomobility Ventures, Groupe Arnault, Ringier Digital, b-to-v Partners et Atlantic Internet. « Cela nous remplit de fierté d'avoir trouvé en Michelin un investisseur de renom pour Campanda » déclare Chris Möller, créateur et PDG de la start-up berlinoise. 

Article du 2 avril 2017 dans "Les Echos"

Le patronat allemand a les yeux rivés sur les élections françaises (Thomas Madelin, correspondant à Berlin pour "Les Echos")

« Nous observons les élections françaises et les sondages actuels avec une très grande tension », reconnaît Dieter Kempf, le nouveau président de la puissante Fédération de l’industrie allemande (BDI)

News publiées le 31 mars 2017

Cybersécurité: DenyAll repris par Rohde & Schwarz

La société française DenyAll dirigée par Jacques Sebag et spécialisée dans les solutions de sécurisation des applications et services cloud, a été rachetée début janvier par le groupe allemand Rohde & Schwarz Cybersecurity (1,92 milliard d’euros de chiffre d’affaires, 10 000 employés dans 70 pays). La start-up tricolore conserve son identité et son management. Elle va permettre à sa nouvelle maison-mère allemande de « construire et livrer un portefeuille encore plus solide de solutions innovantes de cybersécurité - fabriquées en Europe » selon Ammar Alkassar, directeur général de Rohde & Schwarz Cybersecurity. Le groupe allemand ambitionne de  devenir le principal fournisseur de solutions de cybersécurité en Europe.

 

Esker finalise l’acquisition de e-integration

Le 7 février, l’éditeur lyonnais Esker a annoncé avoir finalisé l’acquisition de 100% du capital de la société e-integration GmbH basée à Ratingen près de Düsseldorf. L’acquisition avait été annoncée en octobre 2016. e  integration développe des services de communication inter entreprises basés sur les standards EDI (Echange de données Informatisées). Cette activité a réalisé 3,28 millions d’euros de facturation en 2016 ( + 13%). Via cette opération, Esker augmente son chiffre d’affaires en Allemagne de plus de 150% et étoffe sa base clients de 600 nouveaux comptes, essentiellement des Pme industrielles allemandes.

 

Digital : Le Français Valtech acquiert l’Allemand People Interactive

Fin janvier, l’agence européenne de marketing digital Valtech (1800 collaborateurs, présence dans 13 pays, société cotée sur Euronext Paris) a réalisé l'acquisition de la société allemande People Interactiv située à Cologne. Cette dernière accompagne de grandes sociétés allemandes (Lufthansa, Deutsche Telekom, TUI, Gothaer Insurance ou encore Miele) dans la conception et la conduite de leur stratégie digitale. Avec 80 collaborateurs, People Interactive réalise près de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires. 

News publiées le 24 mars 2017

La Compagnie Vosgienne de la Chaussure cédée au holding allemand Hanse Industriekapital

En grande difficulté financière, le groupe Vivarte a cédé fin décembre, en toute discrétion, sa filiale la Compagnie Vosgienne de la Chaussure (CVC, 150 salariés) au holding allemand Hanse Industriekapital. Ce dernier s’est engagé à ne pas conduire de plan social pendant une période de trois ans alors que Vivarte s’est engagé à maintenir un carnet de commandes « suffisant ». Selon les Echos, Hanse Industriekapital souhaite s’appuyer sur le savoir-faire de CVC pour en faire un fournisseur de premier ordre de grandes marques de chaussure de luxe.

 

Transports : Akiem rachète l'Allemand Mgw Service

La société de Clichy Akiem spécialisée dans la location de locomotives, a annoncé avoir pris le contrôle de l'intégralité du capital de Mgw Service. Le prestataire allemand de services de maintenance pour matériel roulant (électrique et diesel) réalise environ 20 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 70 salariés. Via cette acquisition, Akiem renforce son positionnement européen. Basé à Cassel (Land de Hesse), Mgv Service est principalement présent en Allemagne depuis son atelier à Krefeld (Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie). Il est également présent en Suède, en Suisse, Italie et en Pologne.

 

Meteojob s’implante à Berlin en 2017

Fort de 33% de croissance sur le marché hexagonal en 2016 (3 millions d’utilisateurs annoncés), le site de recrutement et place de marché pour la formation, Meteojob fondé en 2009 par Marko Vujasinovic vise l’international en 2017. Il compte s’implanter à Berlin, capitale allemande de la high-tech, dans le courant de l’année. En 2016, Meteojob a racheté Visiotalent, outil de recrutement vidéo différée et en live, ce qui lui permet d’être déjà présent au Bénélux. 

News publiées le 17 mars 2017

Accord de licence entre Domain Therapeutics et Merck KGaA

La société alsacienne biopharmaceutique Domain Therapeutics spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments agissant sur les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG), a annoncé le 23 janvier la signature d’un accord de licence avec le groupe pharmaceutique de Darmstadt Merck KGaA. Les deux sociétés vont également collaborer en matière de recherche. En contrepartie de son soutien aux activités R&D de Domain, Merck aura les droits mondiaux pour l’exploitation de la nouvelle génération d’inhibiteurs de récepteurs à l’adénosine développés par la société alsacienne. Celle-ci percevra plus de 240 millions d’euros en paiements d’étapes, ainsi qu’une redevance sur les ventes des futurs produits.

 

Adikteev met la main sur l’éditeur allemand Trademob

Fin janvier, la société parisienne Adikteev (technologies publicitaires pour ordinateurs et supports mobiles avec l’affichage de publicité au « bon moment » ), a acquis l’éditeur allemand TradeMob. Ce dernier a développé une plateforme dédiée à l'optimisation des achats d'espaces publicitaires display. Cet outil est complémentaire à ceux de la société française, qui étend ainsi son offre. Il s’agit de la seconde opération de croissance externe (après Motionlead en 2015) réalisée en moins de quatre ans par la société dirigée par Xavier Mariani. Adikteev a réalisé près de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016.

 

Les ambitions industrielles de Buisard outre-Rhin

Installée à Sablé-sur-Sarthe (Sarthe), Buisard est une belle Pme (47 millions de chiffre d’affaires en 2016, dirigée par Jean-Guy Cocaign) qui fabrique des cabines pour camions et engins agricoles. La Pme a remporté il y a quelques mois un important contrat pour la fabrication et la fourniture de cabines pour Volvo en Allemagne. Afin de se rapprocher de ce client mais également d’autres clients étrangers, la Pme étudie la possibilité de créer un site de production outre-Rhin ou dans l’Est de la France.

Novembre / Décembre 2016

Luxe : Acquisition allemande pour le Groupe Bogart

Le parfumeur parisien Bogart a pris le contrôle du créateur, fabricant et distributeur allemand de parfums et de produits cosmétiques HC Parfümerie. Avec 30 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015 pour 400 salariés, HC Parfümerie dispose de 80 points de vente et 7 franchises en Allemagne. L'opération permet au groupe Bogart de doubler le nombre de ses points de vente.

 

Biens d’équipements : co-entreprise entre Valeo et Siemens

L'équipementier automobile français Valeo et le groupe industriel allemand Siemens ont annoncé le 8 décembre la création d’une co-entreprise baptisée Valeo Siemens Automotive GmbH, détenue à parité entre les deux groupes et dont l’objectif sera de développer des systèmes de propulsion haute-tension. Via leur co-entreprise, les deux industriels ambitionnent de devenir un acteur clé sur le marché de l’électrification des véhicules.


Acquisition allemande pour Elis

Début décembre, le prestataire de services de fourniture et location de vêtements de travail et de produits d'hygiène, Elis Services, a officialisé l’acquisition de la société allemande Puschendorf Textilservice, annoncée en septembre. L’entreprise allemande réalise 40 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016 et exploite 5 blanchisseries en Allemagne. Elis élargit ainsi son réseau de blanchisseries outre-Rhin à 16 établissements et renforce sa présence dans des Länders où elle était jusqu'alors peu présente.


Altran finalise les acquisitions de Benteler Engineering et de Swell

Le 16 décembre, le groupe d’ingénierie Altran a annoncé la finalisation de l’acquisition des sociétés Swell et Benteler Engineering. Ces deux opérations avaient été annoncées au mois d’octobre 2016. La société tchèque Swell et la société allemande Benteler Engineering sont deux prestataires de services d’ingénierie très actifs dans l’industrie automobile allemande. Ces deux acquisitions stratégiques s’inscrivent dans le plan de redressement du groupe en Allemagne, marché prioritaire du plan Altran 2020.Ignition.

 

Agroalimentaire : Nutrisens ouvrira une filiale en Allemagne en 2017

La société lyonnaise Nutrisens spécialisée dans la conception de produits nutritionnels (alliant nutrition et santé) réalise 60 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec une croissance de 10%. Soutenue par son actionnaire le fonds d’investissement Evolem, elle vise l’international. Après l’Australie cette année, la société dirigée par Georges Devesa ouvrira l’année prochaine une filiale en Allemagne et une autre en Belgique.

 

KNDS en embuscade pour reprendre Renault Trucks Defense à Volvo

Selon le quotidien les Echos, le gouvernement français est en train de faire le forcing pour contraindre le groupe suédois Volvo de céder la société Renault Trucks Defense à KNDS, le nouveau groupe de défense franco-allemand né en décembre 2015 de la fusion entre le français Nexter et l’allemand KMW. En effet, début novembre 2016, le constructeur suédois a fait part de sa volonté de se séparer de Renault Truck Defense. Des constacts ont été noués mais Volvo n’entend pas “brader“ cette vente et serait sur la défensive selon le quotidien.

 

Abeo rachète Erhard Sport GmbH

L’Allemagne est le premier marché européen pour les équipements sportifs. Le groupe français concepteur d’équipements de sports et de loisir, Abeo (siège à Rioz Haute Saône) n’y était présent que via sa marque d’équipements pour la gymnastique Spieth Gymnastics. Le 17 novembre,le groupe  a officialisé le rachat de la société berlinoise Erhard Sport GmbH (9 salariés, 1,5 millions de chiffre d’affaires), dont Erhard Sport est une marque historique de référence sur le marché allemand. Abeo acquiert 60% du capital de Erhard Sport. Avec ce rachat Abeo va désormais pouvoir s’adresser à l’ensemble du marché des équipements sportifs en Allemagne. Le groupe espère ainsi croître rapidement outre-Rhin.

 

Environnement : Suez acquiert une unité de traitement de déchets dangereux près de Leipzig

Le groupe Suez a annoncé lundi 14 novembre le rachat auprès du chimiste américain Dow Chemical d’une unité de traitement (d’une capacité de 35 000 tonnes/an) de déchets dangereux sur le parc industriel de Schkopau, près de Leipzig. L’unité est composée d’un four et d’un sécheur de boues. Suez est présent sur le marché allemand depuis de nombreuses années. Il renforce ainsi sa présence dans les Länder de Saxe et de Saxe Anhalt. 

 

Ionisos prend le contrôle de Leoni Studer Hard

Le 3 novembre, la société de Dagneux (01) Ionisos (créée en 1993, propriété du fonds d’investissement Ardian depuis juillet 2016) spécialisée dans la stérilisation à froid de matériels par ionisation et par oxyde d’éthylène (secteurs médical, packaging alimentaire, produits pharmaceutiques) a annoncé l’acquisition, pour un montant non dévoilé, de la société allemande Leoni Studer Hard. Basée à Bautzen (près de la frontière polonaise) en Allemagne, cette société d’une trentaine de personnes est spécialisée dans les techniques d’irradiation des câbles par faisceaux d’électrons accélérés. Cette opération permet à Ionisos d’enrichir son offre de services et de s’ouvrir au marché allemand, très porteur selon Michel Gominet, président de Ionisos.

 

Octobre 2016

 

Communication : après Londres ePressPack met le cap sur Berlin

Créée en 2011, la start-up française ePressPack a développé une plateforme de distribution  de contenus à partir de laquelle les marques et les entreprises peuvent accélérer la digitalisation de leur communication et relation publique. Ses fondateurs Antoun Sfeir et Jérôme Jelocha ont levé 1,5 millions d’euros pour développer leurs solutions à l’échelle européenne. Après Londres en mai 2016, c’est Berlin que la jeune société cible. L’ouverture d’un bureau est programmée dans les prochains mois.

 

Ingénierie : double acquisition sur le marché allemand pour Altran

Le groupe d’ingénierie français Altran passe à l’offensive outre-Rhin dans le cadre de son plan de redressement en Allemagne. Après avoir annoncé le 18 octobre le rachat de la société munichoise Benteler Engineering (700 salariés), spécialisée dans les services d’ingénierie pour les industriels automobiles (Benteler travaille avec tous les grands constructeurs allemands et propose une offre complémentaire à celle d’Altran), Altran a acquis le 23 octobre la société tchèque Swell (160 salariés), très active dans les métiers de l’ingénierie (essais et prototypage) auprès des constructeurs automobiles allemands. L'acquisition de Swell est soumise aux conditions suspensives usuelles. « L’Allemagne est un marché prioritaire de notre plan stratégique Altran 2020.Ignition. Avec les acquisitions de Swell et de Benteler Engineering, nous  avons  reconstitué  nos  capacités  et  savoir-faire  dans  la  région » commente Dominique Cerutti, Pdg du groupe Altran.

 

Luxe : LVMH s’offre le créateur allemand de bagages de luxe Rimowa

Le numéro 1 mondial du luxe, le groupe LVMH a annoncé début octobre acquérir la majorité du capital du maletier et maroquinier allemand Rimowa. Le groupe de Bernard Arnault n’avait jamais réalisé d’acquisition en Allemagne. Soumise à l’approbation des autorités de la concurrence, l’acquisition devrait être finalisée en janvier 2017. Elle porte sur 80% des actions de la société familiale centenaire (créée en 1898) de Cologne, pour un montant de 640 millions d’euros. Le dirigeant actuel de Rimowa, Dieter Morszeck, petit-fils du fondateur (Paul Morszeck) de la société dont les valises rayées en aluminium ou polycarbonate sont connues dans le monde entier, reste associé au capital et demeure gérant de l’entreprise aux côtés d’Alexandre Arnault, nommé co-gérant de Rimowa.

 

Dématérialisation : Esker acquiert l’allemand e-integration GmbH

Le 27 octobre, le groupe lyonnais Esker a annoncé l’acquisition de la société allemande e-integration. Située à Ratingen, dans la région de Düsseldorf, e-integration GmbH développe des services de communication  inter-entreprises en mode EDI (Echange de Données Informatisées) qui permettent de dématérialiser un grand nombre de documents administratifs. La société compte près de 600 clients dont de nombreuses sociétés du Mittelstand. Elle réalise (pour cette activité EDI) 3,2 millions de chiffre d’affaires, soit une croissance de +10%. L’opération devrait être définitivement actée en janvier 2017. Esker renforce ainsi sa présence outre-Rhin avec, au total, une équipe d’une trentaine de collaborateurs.

 

Environnement : Environnement SA acquiert SWR

Le groupe français spécialisé dans l’instrumentation pour la surveillance de l’environnement, Environnement SA (33 millions d’euros de chiffre d’affaires au 1er semestre 2016) vient de faire l’acquisition, pour environ 4 millions d’euros, de la société allemande SWR engineering Meestechnik GmbH. Basée près de Fribourg, à Schliengen, SWR (35 personnes pour 5 millions d’euros de chiffre d’affaires) produit des appareils de mesure de flux dans quatre domaines (débits de solides, mesure de flux et de niveaux, contrôle d’humidité et détection de poussières). SWR compte plus de 1000 clients et vient compléter l’offre d’Environnement SA sur le marché allemand qui servira également de « base de réexportation vers de nombreux pays » selon la société.

 

Transport de produits surgelés : partenariat entre l’allemand NordFrost et le français STEF

Les deux spécialistes du transport de produits surgelés et de la chaîne logistique du froid, l’allemand Nordfrost et le français STEF ont signé le 6 octobre à Schortens (Allemagne du Nord) un accord de partenariat qui couvre l’ensemble de l’Europe. Chacun des deux acteurs met son réseau au service des clients de son partenaire. Ils peuvent ainsi proposer à leur clientèle (industriels de la filière agroalimentaire) de nouvelles solutions logistiques conjointes issues de la complémentarité de leurs réseaux. En effet,  Nordfrost possède 35 sites en température négative et est très présent en Allemagne, en Europe centrale, de l’Est et du Nord, tandis que STEF (qui dispose de 47 centres en température négative) est bien positionnée en France, en Europe du Sud et du Nord. A eux deux, STEF et Nordfrost proposent le plus grand réseau de transport et d’entreposage frigorifique européen avec une flotte de 3500 véhicules frigorifiques.

 

Rencontres : Attractive World repris par l’allemand Affinitas

Le site français de rencontres « haut de gamme » Attractive World a été racheté par son concurrent allemand, EliteRencontre, filiale du groupe Affinitas GmbH (marque eDarling). Le montant de l’opération n’a pas été divulgué. Créée en 2007 par Ludovic Huraux, Attractive World revendique 600 000 membres. Basée à Berlin, Elite Rencontre a été créée en 2013. Affinitas est présent dans 16 pays et devrait décliner le concept d’Attractive World à l’international.

 

E-commerce : Le nantais Lengow ouvre un bureau en Allemagne

La société nantaise Lengow (créée en 2009, 130 collaborateurs, 3600 clients revendiqués) s’est spécialisée dans l'édition et la diffusion de catalogues pour le compte des e-commerçants sur les marketplaces. En 2015, elle a levé 10 millions d’euros pour financer ses projets de développement. L’Allemagne est le premier marché ciblé. Afin de se rapprocher de sa clientèle allemande, un bureau vient d’être créé à Munich. Il est dirigé par Jim Knopf (ex Affilinet).

 

Chimie : Total cède sa filiale allemande Atotech

Le groupe parapétrolier français Total  a annoncé le 7 octobre  la cession pour 2,9 milliards d’euros de sa filiale allemande de chimie, Atotech au fonds d'investissement américain Carlyle. Avec cette cession, Total poursuit sa stratégie de désengagement dans la chimie, un secteur désormais jugé non stratégique pour le groupe français.

 

Automobile : Mobivia rachète l’allemand ATU

Le 21 septembre, le groupe français de services (entretien et équipement) automobiles multimarques Mobivia (marques Norauto, Midas, Carter-cash…1 300 sites, plus de 11 000 personnes dans 16 pays) a annoncé un accord concernant l’acquisition d’Auto-Teile-Unger (A.T.U), son principal concurrent en Allemagne. Avec cette acquisition, Mobivia complète son maillage outre-Rhin (ATU compte 577 centres automobiles en Allemagne et réalise un milliard de chiffre d’affaires) mais aussi européen (ATU a également 6 centres en Suisse, et 25 en Autriche). Principale chaîne de maintenance et de réparation automobile en Europe, le groupe lillois compte plus de 20 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires (après acquisition d’ATU) qui serait d’environ de 2,7 milliards d’euros.  La clôture de la transaction est prévue pour la fin de l’année et est «  soumise à la condition qu’A.T.U obtienne des accords » avec ses bailleurs sur « une réduction du montant des loyers de ses locaux » précise Mobivia.

 

Aéronautique : Erlkönig bientôt intégrée au groupe Akka Technologies

Le groupe d’ingénierie français de Maurice Ricci, Akka Technologies annonce l’intégration prochaine de la société allemande Erlkönig. Créée en 2003, cette société est spécialisée dans les activités à forte valeur ajoutée du process, de la mobilité et de la digitalisation. Son premier client n’est autre que Volkswagen. Avec 270 collaborateurs pour 22 millions d’euros de chiffre d’affaires et « des marges de premier plan » selon Akka, l’expertise d’ Erlkönig est complémentaire de celle d’Auronik, société allemande entrée dans le groupe Akka technologies il y a deux ans. L’opération devrait être finalisée d’ici la fin de l’année 2016. Cette nouvelle acquisition s’inscrit dans la réorganisation opérée par le groupe lyonnais de ses activités allemandes, désormais organisées en trois pôles géographiques (Allemagne du Nord, du Sud-Ouest et du Sud-Est).

 

Sécurité : ICTS acquiert l’allemand GSE Protect

Le groupe ICTS (propriété de Sofinord) , acteur majeur de la sûreté aéroportuaire (1500 agents à Roissy Charles de Gaulle sur ses 15 000 collaborateurs dans une vingtaine de pays) rachète la société allemande spécialisée dans la sécurité générale de sites GSE (Gesellschaft für Sicherheit und Eigentumsschutz) Protect basée à Postdam. GSE compte quelque 1400 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros.

 

Automobile : Fastner GmbH dans le giron de Saint Jean Industries

L’équipementier automobile Saint Jean Industries basé à Saint Jean d'Ardière (Auvergne-Rhône-Alpes), spécialisée dans la conception et la fabrication d'équipements aluminium, fonte et acier pour l'automobile, a procédé début septembre au rachat de la société allemande Fastner GmbH. Fastner est spécialisée dans l'usinage et l'assemblage de pièces en aluminium. Elle compte 170 salariés pour 27 millions d’euros de chiffre d’affaires (prévision 2016). Fastner a été rebaptisée Saint Jean Industrie Stuttgart.

 

Petite Enfance : LPCR se lance outre-Rhin

La société de Clichy, Les Petits Chaperons Rouges (LPCR) spécialisée dans le secteur de la petite enfance (elle créée et exploite un réseau de crèches), a pris début septembre , une participation de 37% au capital de son homologue allemand Infanterix. L’exploitant de crèche allemand réalise 7,5 millions de chiffre d’affaires pour 150 salariés. Cette opération permet à LPCR de faire ses premiers pas sur le marché allemand où elle envisagerait de réaliser de nouvelles acquisitions.

Notes du service économique régional / Ambassade de France en Allemagne

Octobre 2016

Rimowa wird von Luxuskonzern LVMH übernommen

Der Kofferhersteller Rimowa wird mehrheitlich vom französischen Luxuskonzern LVMH übernommen. LVMH habe einen Anteil von 80 Prozent an Rimowa für 640 Millionen Euro erworben, teilte der Konzern am Dienstag mit. Rimowa werde so das erste deutsche Unternehmen der Gruppe. Abgeschlossen werden soll das Geschäft im Januar 2017.

Rimowa-Koffer aus Aluminium und Kunststoff werden seit mehr als 115 Jahren in Köln gefertigt, nach Angaben der Firma erfolgen die mehr als 200 Arbeitsschritte in Handarbeit. Der Name geht auf den Gründer zurück, Rimowa steht für Richard Morszeck Warenzeichen. Geschäftsführer heute ist der Enkel Dieter Morszeck, der Rimowa auch weiter leiten wird.

Das Unternehmen machte mit rund 3000 Beschäftigten im Geschäftsjahr 2015 einen Umsatz von rund 350 Millionen Euro und damit rund 28 Prozent mehr als im Vorjahr. In diesem Jahr werde sich der Umsatz auf mehr als 400 Millionen Euro belaufen, teilte LVMH mit. Zum Besitz des weltgrößten Luxuskonzerns gehören die Modemarken Louis Vuitton, Kenzo, Givenchy, der Champagner Moët et Chandon und der Cognac Hennessy. Spiegel Online

September 2016

Industrie : Alltub acquiert le fabricant allemand de tubes flexibles Karl Höll

Le 1er septembre, le groupe français Alltub (propriété du fonds d’investissement Aurora Capital), qui se présente comme le leader mondial du tube flexible en aluminium, a annoncé l’acquisition de la société allemande Karl Höll. 
Basée dans la région de Düsseldorf, 
Karl Höll (187 salariés, 150 millions de chiffre d’affaires, deux sites de production en Allemagne) est mondialement reconnu pour ses tubes flexibles en aluminium et ses tubes laminés destinés aux industries pharmaceutique, agroalimentaire et cosmétique. 330 millions de tubes sortent de ses usines chaque année. Via ce rachat, Alltub renforce ainsi son leadership sur le marché mondial.

 

Airliquide modernise son site industriel de Dortmund

Le groupe français spécialisé dans les gaz industriels, Air Liquide, a réalisé en juin un investissement de 5 millions d’euros pour la modernisation et l’extension de son site industriel de séparation d’air (oxygène, nitrogène et argon) de Phoenix West à Dortmund, vieux de 25 ans. Depuis 5 ans, le groupe français a investi près de 600 millions d’euros en Allemagne, dont une large part dans le land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

 

Construction : Eiffage Infra-Bau rachète l’allemand MDM

Le groupe français de Btp Eiffage (13,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 64000 collaborateurs) a annoncé fin juin le rachat, par sa filiale Eiffage Infra-Bau GmbH (530 millions d’euros de chiffre d’affaires, 2000 collaborateurs), de l’entreprise allemande MDM basée en Basse Saxe (à Peine) et spécialisée dans la conception et la construction de dispositifs de protection contre le bruit. MDM réalise 20 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie une soixantaine de collaborateurs.

 

Linvosges souhaite développer ses ventes outre-Rhin

Créée en 1923, la maison de fabrication de linge de maison Linvosges (200 salariés, 90 millions d’euros de ventes, siège à Gérardmer) vient d’ouvrir son capital à un nouvel actionnaire : la société d’investissement Eurazeo, ce qui lui ouvre de nouvelles perspectives. L’équipe dirigeante ambitionne de s’attaquer au marché allemand via la vente en ligne et compte recruter des téléconseillers germanophones.

 

La Thé Box cible l’Allemagne

La société parisienne “La Thé Box“ a développé un concept de vente d’abonnements en ligne qui permet aux amateurs de thé de recevoir chaque mois un coffret de thé différent sélectionné auprès des plus grandes marques. Elle vient de finaliser une levée de fonds de 1 million d’euros auprès de Weber Investissements pour financer son développement international. Les dirigeants visent en particulier le marché allemand.

 

Un nouveau directeur marketing pour Renault Allemagne

Depuis le 1er juillet 2016, Franck Niewohner est le nouveau directeur marketing de la filiale allemande du constructeur automobile français Renault. Il succède à Frédéric Posez.

 

Transport : réorganisation en vue chez Clasquin Allemagne

Le groupe de transport et de logistique français Clasquin projette de réorganiser sa filiale Clasquin Allemagne. Une nouvelle équipe de management devrait être mise en place d’ici la fin de l’année.
 

Emballages : Axium rachète l’allemand KKT

Le groupe industriel français Axium (env. 30 millions d’euros de chiffre d’affaires) spécialisé dans la conception et la fabrication de solutions d’emballages plastiques pour les industries agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique a racheté durant l’été la société allemande Kaller Kubstoff Technik GmbH. KKT qui réalise 17 millions de facturation, dispose d’un site industriel à Kall. Le groupe Axium était déjà présent en Allemagne avec un bureau commercial. Il renforce ainsi sa présence industrielle et commerciale sur le marché allemand.

 

Energie : EDF et DIF acquièrent Thyssengas

Mi-juin, EdF, via son fonds d’investissement EDF Invest, et le fonds d’investissement néerlandais DIF ont réalisé l’acquisition, auprès du fonds australien Macquarie, du distributeur allemand de gaz Thyssengas, qui est désormais détenu à parité par les deux acquéreurs. L’opération aurait été évaluée selon les médias à quelque 700 millions d’euros.

 

Numérique : Ymagis renforce ses activités allemandes

La société de Montrouge Ymagis, spécialisée dans les technologies numériques pour l'industrie du cinéma a procédé à l'acquisition, en juin, de la société allemande Christa Kistner Synchroproduction. Cette dernière renforce ainsi les activités allemandes de la filiale d’Ymagis, baptisée Eclair, dédiée aux services de contenus.

 

Sushi Shop renforce sa présence à Francfort

Sushi Development Deutschland (filiale de l’enseigne française Sushi Shop) entend étendre son réseau de franchise en Allemagne, grâce à un accord avec le fonds Apicap, qui devient ainsi le premier partenaire financier du réseau Sushi Shop outre-Rhin. Les fonds contribueront à renforcer la présence de l’enseigne dans la ville de Francfort, avec l’ouverture d’un second point de vente. Un point de vente devrait ouvrir à Düsseldorf en octobre 2016. D’ici deux ans, ce sont 8 points de vente qui devraient voir le jour sur l’ensemble du territoire allemand.

 

Accord entre Boehringer Ingelheim et Sanofi

L’opération avait été annoncée en décembre 2015. Le groupe spécialisé dans la santé animale, Merial, filiale du groupe pharmaceutique français Sanofi va passer dans le giron du groupe allemand Boehringer Ingelheim, lequel, en contrepartie, cèdera à Sanofi ses activités santé grand public. Les deux sociétés ont conclu fin juin un accord en vue de sceller les négociations. L'opération qui reste soumise aux autorités réglementaires des deux pays, devrait être finalisée en fin d’année. Valorisée à 11,4 Mds €, Merial devient donc allemand. En contrepartie, Boehringer Ingelheim cède à Sanofi son activité santé grand public valorisée à 6,7 Mds € et un chèque de 4,7 Mds €.

 

L’Allemagne en ligne de mire pour Carapax

La société iséroise Carapax France (siège à Vézeronce-Curtin) conçoit et installe des abris en toile tendue. Elle projette de se développer sur les marchés européens, avec un objectif de développer un réseau de vendeurs et d’installateurs dans plusieurs pays. Après avoir réalisé des actions en Belgique et créé une filiale au Portugal, elle cible la Grande-Bretagne et l’Allemagne en s’appuyant notamment sur le réseau de son fournisseur de matériaux composites, la société Serge Ferrari.

 

Center Parcs choisit la filiale allemande de Netbooster pour sa communication digitale

Center Parcs a choisi de confier pour un an la réalisation de ses campagnes digitales à Metapeople GmbH (Duisbourg), qui est la filiale allemande de l’agence française de communication digitale Netbooster. Cette décision a été prise suite au succès d’une première campagne européenne réalisée par l’agence allemande de marketing, entre décembre 2015 et février 2016 pour le compte du parc de loisirs.

 

Plastic Omnium Environnement cède sa filiale allemande

Le 29 juillet 2016, la division Environnement de Plastic Omnium a signé l’accord de cession avec Fields Group de sa filiale allemande Emballagen GmbH, spécialisée dans le développement, la production et la commercialisation de fûts métalliques pour l’industrie chimique. La cession sera finalisée dans les prochains mois. Plastic Omnium Environnement (325 millions d’euros de facture pro forma) qui a également cédé une autre filiale (au Royaume-Uni) compte se recentrer et « accélérer son développement dans son métier de la gestion des déchets ».

 

Fidor Bank: BPCE rachète la participation de XAnge

Le fonds de gestion XAnge (400 millions d’euros sous gestion) du groupe français de capital investissement Siparex, a conclu fin juillet avec le groupe BPCE un accord concernant la cession de sa participation (environ 10%) dans la banque digitale allemande Fidor Bank, créée et dirigée depuis 2009 par Matthias Kröner.

 

Aout 2016

Contrôle qualité : Trigo se renforce outre-Rhin

Le groupe français Trigo ( siège à Nanterre, propriété du groupe Ardian) spécialisé dans les solutions d’inspection et d’assurance qualité (pour les industries automobile et aéronautique) a signé un accord avec le groupe allemand Böllinger qui porte sur l’acquisition de la branche services d’assurance qualité automobile du groupe. Outre-rhin, Trigo est actif au sein de l’industrie aéronautique, avec des présences à Hambourg et Brême. Via ce rapprochement avec le groupe Böllinger (qui compte Audi, Porsche, Daimler, BMW, ainsi que leurs fournisseurs respectifs, parmi ses clients), Trigo renforce ses positions auprès des acteurs de l’industrie automobile allemande. Pour Böllinger, cette opération marque le début d’une nouvelle ère, ses clients pourront en effet bénéficier des services de Trigo à l’échelle internationale, le groupe Trigo étant présent dans une vingtaine de pays.

 

Hartmann Elektronik devient Spie Hartmann GmbH

Reprise en début d’année 2016 par la filiale allemande du groupe de services multi-techniques Spie, la société Hartmann Elektronik change de dénomination sociale pour devenir Spie Hartmann GmbH. Spie Hartmann GmbH est dirigée par Wolfgang Nehring.

 

Industrie : le Groupe Claire acquiert Fast GmbH

Le groupe industriel Claire (50 M€ de chiffre d’affaires), société holding contrôlant notamment la société Sainte-Lizaigne, spécialisée dans la fabrication de pièces métalliques de branchements, de raccordement et de pilotage de réseaux, a pris le contrôle de la société allemande Fast GmbH, conceptrice de systèmes de détection de fuites. Fast GmbH dispose de gammes de produits “Made in Germany“, complémentaires à celles du groupe français. La société allemande est présente dans une trentaine de pays et permettra ainsi au groupe Claire d’accélérer son déploiement international.

 

Recherche : Global  Bioenergies obtient une subvention du BMBF

Global  Bioenergies  GmbH, filiale de la société française Global Bioenergies a  décroché  une  subvention  de 400 000 € du BMBF (Ministère Fédéral Allemand de l'Éducation et de la Recherche) pour  le  financement  d'un  projet dédié  à  la  production  d'additifs essence renouvelables. Global Bioenergie a développé un procédé innovant de conversion de ressources renouvelables en hydrocarbures par fermentation. Elle a noué un partenariat avec AUDI. Dans le cadre de ce projet de 14 mois, Global  Bioenergies  GmbH commencera   par   produire, en coopération avec l'Institut Fraunhofer CBP, de l'ETBE, (molécule   obtenue   par   la condensation d’éthanol et d'isobutène, et aujourd'hui utilisée en grands volumes comme additif essence). Ces additifs seront ensuite utilisés pour des essais moteurs par la marque Audi.

 

Ressources humaines : Talent.io rachète l’allemand Webcrowd

La société parisienne Talent.io a développé une plateforme de mise en relation de développeurs informatiques et de recruteurs. Elle vient de procéder à l'acquisition du spécialiste allemand du recrutement digital Webcrowd. Cette start-up berlinoise de 5 salariés est spécialisée dans le recrutement digital. Il s’agit de la première croissance externe de la société parisienne qui débute ainsi son internationalisation par l’Allemagne, un marché dont le secteur IT est jugé « en pleine expansion ».

 

Juillet 2016

Services : Spie GmbH en passe de racheter l’allemand Comnet

Le 13 juillet, le groupe de services multi-techniques dans l’énergie et les communications Spie, via sa filiale Spie GmbH a conclu un accord en vue de  l’acquisition du groupe allemand Comnet. Créé en 1991, Comnet pèse 30 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 160 employés. Le groupe fournit  des solutions et services dans le domaine de l’IT et de la sécurité. Via cette acquisition (qui doit obtenir le feu vert des autorités allemandes de la concurrence), le groupe français entend « élargir son spectre d’activité » en Allemagne, en renforçant notamment ses compétences dans les technologies de sécurité.

 

Hôtellerie : Foncière des Régions acquiert 5 NH hôtels en Allemagne

Foncière des Régions renforce sa position sur le marché allemand de l’hôtellerie, via son partenariat avec la chaîne madrilène NH Hotel Group (400 hôtels en exploitation dans le monde). Elle vient de lever des options d’achat concernant 5 NH Hôtels 4* (901 chambres) exploités en Allemagne par le NH Hotel Group. Ces établissements sont situés à Francfort, Nuremberg, Düsseldorf, Oberhausen et Stuttgart, et sont actuellement exploités par NH Hotel Group. Les acquisitions définitives, représentant un montant total d’investissement de 125 M€, sont prévues courant 2017.

  

Communication : Wedia reprend le leader allemand du Brand Management

Le groupe de communication “cross-média“ européen Wedia (siège à Paris, 50 personnes) annonce l’acquisition de la société allemande Ibrams, présentée comme le leader allemand du Brand Management. Basée à Francfort, la société Ibrams (27 employés, 2,3 millions de chiffre d’affaires attendu pour 2016 compte de grands noms de l’industrie allemande dans son portefeuille de clientèle.

  

Asset management : un nouvel acteur dans l’immobilier en France et en Allemagne

Le groupe Horizon, société de gestion française indépendante de biens immobiliers, a annoncé le 30 juin 2016 la naissance de sa filiale Horizon Asset Management, nouvelle structure de gestion entrepreneuriale du groupe, agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Horizon AM propose des solutions d’investissement dans l’immobilier résidentiel en France et en Allemagne. Courant juillet, la société a réalisé l’acquisition d’un immeuble (le Brühl 62) situé à Leipzig et classé au patrimoine historique de la ville.

 

Services à la personne : augmentation de capital pour Bluelinea

En mai, nous vous annoncions que le groupe Bluelinea, spécialisé dans les équipements et solutions pour le maintien à domicile de personnes dépendantes, s’associait au groupe allemand Hager Group pour se développer sur le marché allemand. Le groupe français a annoncé une augmentation de capital de 4,5 M€ dans le cadre de son partenariat avec le group Hager et de sa stratégie de développement outre-Rhin.

  

Communication : Neopost en passe d’acquérir l’allemand Icon Systemhaus GmbH

Le groupe français Neopost (solutions de traitement de courrier, 6000 collaborateurs, présence dans 31 pays) a annoncé le 14 juin un accord en vue de l’acquisition de la société allemande Icon Systemhaus GmbH (siège à Stuttgart, 13 millions d’euros réalisés en 2015, 100 personnes) présentée comme le leader outre-Rhin des solutions de gestion de la communication client (CCM). Elle a développé une suite logicielle « DOPiX » qui est particulièrement appréciée des sociétés évoluant dans le secteur des services et des assurances en Allemagne. La transaction devrait être finalisée fin juillet.

Mai 2016

Seb met les bouchées doubles en Allemagne

Le 23 mai, le groupe Seb leader mondial du petit équipement électroménager (4,77 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015, 26 000 collaborateurs dans le monde) a annoncé le rachat auprès de KKR pour 1,6 milliard d’euros de la société WMF, un des fleurons de l’industrie allemande et leader mondial des machines à café professionnelles. Il s’agit de la plus grosse acquisition de l’histoire du groupe dirigé par Thierry de la Tour d’Artaise. Le groupe WMF a réalisé 1,1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2015. Il emploie 5700 salariés dont 3800 en Allemagne et compte 8 sites de production dans le monde (4 en Allemagne, 1 en Suisse, 1 en république Tchèque, 1 en Inde, 1 en Chine). Le 18 mai, le groupe lyonnais avait annoncé l’acquisition d’une autre entreprise allemande, EMSA (92 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015), société spécialisée dans les articles et accessoires de cuisine (carafes et bouteilles isothermes, ustensiles de cuisine et boîtes de conservation). Avec cette double opération qui a fait grimpé le cours de son action, l’inventeur de la célèbre friteuse sans huile élargit ainsi son portefeuille de marques (en intégrant WMF, Schaerer, Silit, Kaiser et HEPP) et devient au passage, leader en Allemagne des articles culinaires. Ces deux opérations sont soumises aux autorités de la concurrence concernées, le feu vert pour l’acquisition de WMF devrait intervenir au second semestre 2016 selon le Groupe Seb.

 

Valeo : feu vert pour l’acquisition de Spheros

Le 31 mars, l’équipementier Valeo (82 800 collaborateurs, présent dans 30 pays) a annoncé la confirmation de l’acquisition de la société allemande spécialisée dans les systèmes d'air conditionné pour autobus, Spheros (250 millions d’euros, 1100 collaborateurs). L’opération a en effet obtenu l’approbation des autorités de la concurrence. Via cette acquisition, l’équipementier français étend ses activités de gestion thermique au marché des autobus, actuellement en forte croissance. Jacques Aschenbroich, Pdg de Valeo indique vouloir « développer une gamme complète de produits de climatisation afin de répondre aux besoins de tous les constructeurs, allant du véhicule particulier au bus ».

  

Projet de joint-venture entre Siemens et Valeo

Le 18 avril, Siemens et Valeo ont annoncé leur projet de création d’une joint-venture détenue à 50/50 par les deux groupes et dédiée aux systèmes de propulsion haute tension. Le siège de cette nouvelle entité sera situé en Allemagne à Erlangen. Les deux industriels entendent apporter leur complémentarité au sein de cette nouvelle structure afin de s’affirmer comme un acteur majeur du marché de l’électrification des véhicules. Leur ambition commune est, en alliant leurs savoir-faire (systèmes de propulsion de Siemens et activité d’électronique de puissance haute tension pour Valeo), de proposer une gamme complète de composants (moteurs électriques, onduleurs, chargeurs embarqués…) et de systèmes haute tension (supérieur à 60 V) pour tous types de véhicules électriques. Le projet est soumis à la consultation des représentants du personnel des deux sociétés et à l’approbation des autorités compétentes.

  

Drones : Hélicéo vise une implantation outre-Rhin

La société nantaise Héliceo vient de lever 1,5 million d’euros auprès des fonds Sequoia, Feed ainsi qu’auprès de la Région des Pays-de-Loire. Cette start-up a développé des drones appliqués principalement à la topographie. Ils permettent aux professionnels et aux industriels d’améliorer la précision de leurs mesures et ainsi leur productivité. L’avenir d’Héliceo passera par l’international. L’Allemagne est le premier marché ciblé, une implantation est programmée pour cette année ou 2017. Viendront ensuite la Grande-Bretagne et les USA.

  

Legris Industrie acquiert  l’entreprise allemande Schiederwerk

Le 23 mai le groupe Legris Industrie (255 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, 1350 salariés avec ses trois entités Clextral, Keller et Savoie) annonce l’acquisition de la société allemande Schiederwerk, créant ainsi sa 4ème division industrielle au sein du groupe. Il poursuit ainsi sa diversification. La société Shiederwerk est spécialisée dans la conception et la   fabrication   de   solutions   d’alimentation   électrique   pour   des   systèmes d’éclairage haute puissance, d’appareils médicaux et  d’équipements industriels. Elle a réalisé 24,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015 et emploie 160 personnes à Nuremberg. « L’acquisition  de Schiederwerk permet  d’intégrer au  sein  de  notre  groupe une  nouvelle  activité,  à  la  croissance  régulière, soutenue  et  déjà  profitable. Grâce  à nos ressources  et  nos  savoir-faire,  nous  entendons  développer Schiederwerk  à  l’international, notamment  en  Asie, et lui  faire atteindre  d’ici deux ans un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros » explique Erwan  Taton, Président  du Conseil  de  Direction de Legris  Industries.

 

  

Dépendance : partenariat entre Hager Group et Bluelinea 

Le 17 mai, le groupe français Bluelinea, opérateur d’objets et services connectés dédiés au maintien à domicile de personnes dépendantes et le groupe allemand Hager (1,9 milliard de chiffres d’affaires en 2015) ont annoncé un “partenariat stratégique majeur“. Les deux sociétés vont créer une société commune afin de déployer l’offre Bluelinea (solution BlueHomeCare de maintien à domicile) en Allemagne. Par ailleurs, le groupe de Munich devrait entrer au capital et au conseil de surveillance de Bluelinea, « sous réserve de la réalisation d’un certain nombre de conditions suspensives, et notamment l’accord des actionnaires de Bluelinea lors de la prochaine assemblée générale convoquée le 27 juin prochain, Hager Group souscrirait à une augmentation de capital réservée de 3 M€ » précise le groupe présidé par Laurent Levasseur qui entend profiter de son nouveau partenaire allemand pour accroître sa présence à l’international.

  

Acteos renforce ses positions en Allemagne

Acteos, l’éditeur de logiciels professionnels dédiés au transport et à la logistique augmente ses investissements en Allemagne avec l’ouverture d’un site à Duisbourg (Rhénanie Westphalie). Le groupe de Roubaix est présent en Allemagne depuis 16 ans à Munich. « Cet engagement répond à une stratégie d'expansion sur le marché intérieur de l'Union européenne », explique Joseph Felfeli, Pdg fondateur de la société qui compte désormais proposer l’intégralité de son offre à l’ensemble de ses clients allemands (350).

 

Avril 2016

Logistique : CAT rachète WWL Allemagne

Créée en 1957 par Renault, le groupe CAT (1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2015, 5500 personnes dans le monde) est spécialisé dans le transport et la logistique automobile. Il a annoncé le 10 février l’acquisition de Wallenius Wilhelmsen Logistique Allemagne (WWL Allemagne). Ce dernier qui a réalisé 120 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015 (400 employés, 600 000 véhicules transportés) opère outre-Rhin via trois centres de distribution et possède 370 attelages (camions). Cette acquisition est stratégique pour CAT, qui accentue ainsi sa présence sur le premier marché de véhicules neufs en Europe.

 

Communication : MNG en négociation pour racheter Bam Interactive

Le 23 février, la société Mobile Network group (MNG), régie publicitaire indépendante spécialisée dans la monétisation des audiences mobiles a annoncé avoir entamé des négociations pour racheter l’agence de conseil et de création mobile BAM Interactive, basée à Düsseldorf (10 salariés, 1 millions de chiffre d’affaires en 2015). L’opération devrait être finalisée dans les prochaines semaines. MNG est déjà présente outre-Rhin. Elle a acquis en 2014 l’agence Madvertise Media. Elle connaît un fort développement commercial en Allemagne.

 

Internet des objets : Sigfox au cœur de l’industrie 4.0

Lors du Congrès 2015 des filiales françaises établies en Allemagne, Sigfox avait présenté sa technologie permettant de connecter les objets entre-eux. En février, la start-up française a annoncé le déploiement de son réseau outre-Rhin. Elle ambitionne de couvrir l’ensemble du territoire allemand d’ici 2017. L’Allemagne est le 14ème pays dans lequel Sigfox déploie ses services. Le pays de l’industrie 4.0 est une de ses priorités en Europe.

 

Cinéma : Cine Logistics GmbH rachetée par le français Ymagis

Le 8 février, Ymagis, société parisienne spécialisée dans les technologies numériques pour l’industrie du cinéma a annoncé avoir acquis la société de Berlin Cine Logistics GmbH, avec laquelle sa filiale Ymagis Deutschland GmbH collabore depuis deux ans. L’objectif de ce rachat est de trouver de nouvelles complémentarités. « Le succès de cet accord marque une étape importante dans notre développement outre-Rhin » indique Jean Mizrahi, Pdg d’Ymagis qui devient l’unique actionnaire, via sa filiale allemande, de Cine Logistics GmbH. 

 

Communication : Beebop entre dans le giron du groupe Havas

Le 16 février, le groupe de communication Havas a annoncé le rachat de Beebop media AG, principale agence allemande spécialisée dans les médias sociaux et l’ambient marketing, avec laquelle elle coopérait déjà depuis plusieurs mois pour le compte de plusieurs clients. Créée en 2007, Beebop (25 personnes) est située à  Hambourg (Schanzenviertel). Beebop est désormais filiale à 100% de Havas Worldwide Germany et a été rebaptisée Havas Beebop GmbH.


Santé : Aguettant ouvre une filiale à Langenfeld

Le laboratoire lyonnais Aguettant annonce l’ouverture d’une filiale sur le marché allemand à Langenfeld (Rhénanie du Nord Westphalie). L’Allemagne est le premier marché européen du médicament. Depuis le début de l’année, Aguettant commercialise des médicaments injectables uniques sur le marché (seringues pré-remplies utilisées en anesthésie) en Allemagne et en Autriche. Le laboratoire dirigé par Eric Rougemond (président du directoire) qui compte quatre filiales à l’étranger entend proposer « d’autres produits qui complèteront l’offre thérapeutique d’Aguettant en Allemagne » et compte se développer sur les principaux marchés mondiaux, dont l’Allemagne fait partie.

 

Sfate et Combier veut vendre ses soieries outre-Rhin

Racheté en 2015 par Texeurop, filiale textile du groupe Bulteau, le soyeux Sfate et Combier (Doissin, 10 millions d’euros de chiffre d’affaires) compte poursuivre son développement international. La société réalise déjà 50% de ses ventes à l’export, ses clients étant de grandes marques du luxe pour lesquelles elle crée des soieries. Dans une interview accordée au quotidien Le Dauphine, Xavier Basset-Chercot, le Pdg de la société explique vouloir se développer aux Etats-Unis, au Japon et en Allemagne.

 

Location de matériel : Kiloutou s’ancre sur le marché allemand

Le loueur de matériel nordiste Kiloutou (462 millions de chiffre d’affaires en 2015, 3500 collaborateurs) a signé un accord en vue de l’acquisition programmée pour le mois d’avril 2016 de la société allemande Starlift, basée dans le nord du pays. Starlift loue du matériel d’élévation. Cette petite entreprise possède trois agences (Hambourg, Berlin et Rostock). Les dirigeants de Starlift resteront en place. L’Allemagne est le troisième plus important marché européen de la location de matériel.

 

L’Allemagne, second investisseur en France en 2015

Selon le dernier rapport sur l’internationalisation de l’économie française – bilan 2015 de Businessfrance rendu public le 22 mars dernier, 962 décisions d’investissements étrangers ont été enregistrées en 2015 en France, soit une baisse de 5% par rapport à l’année 2014. Mais ces investissements ont généré davantage d’emplois (33 682) qu’en 2014 (26535). Avec 14, 7 % des projets (141 pour 3612 emplois), l’Allemagne est le second investisseur en France derrière les Etats-Unis (18%) et devant l’Italie (8,7%). Parmi les principaux investissements allemands : Evotec (développement de molécules pour le compte de grands groupes pharmaceutiques) a repris le site toulousain de Sanofi (210 chercheurs, 70 emplois vont être créés). L’équipementier Robert Bosch a décidé en juin 2015 d’implanter un nouveau centre de R&D à Sophia Antipolis. Le producteur et fournisseur de gaz et d’électricité E.ON vient de créer un centre de R&D à Levallois-Perret (développement d’énergies renouvelables). Ce projet a créé 12 emplois. A noter aussi que Siemens a regroupé à Toulouse le siège mondial de ses activités de métros automatiques clé en mains de la gamme Val.

 

Métrologie : Trescal rachète Kalibrix

Le groupe français Trescal (propriété du fond d’investissement Ardian), spécialiste mondial (216 millions d’euros de chiffre d’affaires, 2300 personnes, présence dans 20 pays) des services de métrologie (système de mesure, solutions de gestion de parcs, formation et support technique pour les industries aéronautique, spatial, défense, pétrochimie, médical…), a réalisé l’acquisition de la société allemande Kalibrix (2 millions d’euros de chiffre d’affaires, 25 personnes). Située à Lüdenscheid en Rhénanie du Nord Westphalie, Kalibrix fournit des solutions de métrologie dans les domaines du dimensionnel et de l’électricité basse fréquence. La société est également spécialisée dans l’étalonnage de machines de force, un domaine complémentaire aux activités de Trescal.

 

Spatial: l’Etat allemand renouvelle sa confiance à Airbus Defence & Space

Airbus Defense and Space, filiale du groupe Airbus, a décroché avec l’Etat allemand un contrat de 145 millions d’euros portant sur la gestion, pendant 7, 5  ans (soit jusqu’en 2022), du système sécurisé de communication par satellites SATCOMMBw. Il s’agit d’un contrat de renouvellement puisque Airbus DS gère ce système depuis 2006.

Mars 2016

Französischer Investor schafft 400 neue Arbeitsplätze in Mönchengladbach

In enger Zusammenarbeit mit der WFMG - Wirtschaftsförderung Mönchengladbach GmbH, siedelte NRW.INVEST eine weitere Niederlassung des französischen Anbieters für Contact-Center-Dienstleistungen, Teleperformance an.

 

Teleperformance mietet rund 3.000 Quadratmeter Bürofläche in einem neu gebauten Bürokomplex im Mönchengladbacher Nordpark an. Mit der Ansiedlung entstehen rund 400 neue Arbeitsplätze in der Region.

 

Seit Herbst 2014 betreute NRW.INVEST das französische Unternehmen, das mit seiner Deutschlandzentrale bereits in Dortmund ansässig ist, bei dessen deutschlandweiten Suche nach einem weiteren Standort. Mönchengladbach konnte dabei besonders mit seinem Immobilien- und Fachkräfteangebot überzeugen. „Erstens finden wir hier hinreichend qualifizierte Mitarbeiter vor. Zweitens überzeugte uns die neue Immobilie im Nordpark. Und drittens ist der Standort verkehrstechnisch gut erreichbar“, erläuterte  Brain Blackader, CEO von Teleperformance Germany, die Entscheidung.

 

Teleperformance profitierte zudem von einem engen Beratungsnetzwerk vor Ort. NRW.INVEST arbeitete eng mit der Wirtschaftsförderung Mönchengladbach, der Agentur für Arbeit sowie der NRW.BANK zusammen, um Teleperformance bei der Ansiedlung zu unterstützen. „Wir freuen uns, dass wir gemeinsam mit unseren Partnern einen passenden Standort für Teleperformance in Nordrhein-Westfalen finden konnten“, sagt Petra Wassner, Geschäftsführerin von NRW.INVEST. „Hierin liegt die Stärke unserer Investorenbetreuung – Ansiedlungsservice aus einer Hand.“ Dr. Ulrich Schückhaus, Geschäftsführer der WFMG Wirtschaftsförderung Mönchengladbach, ergänzte: „Wir freuen uns, dass wir wieder einen bedeutenden Global Player für den Businesspark im Mönchengladbacher Nordpark gewinnen konnten.“

 

Die Teleperformance-Gruppe mit Sitz in Paris betreibt in 62 Ländern insgesamt 270 Contact-Center und beschäftigt rund 150.000 Mitarbeiterinnen und Mitarbeiter. In Deutschland verfügt Teleperformance derzeit schon über 2.800 Beschäftigte an sieben Standorten und erwirtschaftet einen Jahresumsatz von rund 77 Millionen Euro.

Janvier/Février 2016

Fournitures industrielles : Descourd & Cabaud rachète Rala

Le négociant en fournitures industrielles Descours et Cabaud a réalisé pas moins de sept acquisitions en 2015 en Amérique du Nord et en Europe (Allemagne, Italie,  Pays-Bas et Autriche). En Allemagne,  le groupe d’Alain Morvand, président du directoire, disposait déjà d’une filiale à Düsseldorf. Il a racheté la société Rala (65 millions de chiffre d’affaires, 275 salariés). Située à Ludwigshafen,  Rala est distributeur de matériel de maintenance et autres équipements industriels et possède deux unités de production.

 

Korian officialise la reprise de Casa Reha GmbH

Le 7 janvier le groupe Korian (coté sur le comportement A d’Euronext Paris) a officialisé l’acquisition de Casa Reha, GmbH. L’opération avait été annoncée  début novembre 2015 et était soumise à un accord de financement, qui a été bouclé à la fin de l’année, via notamment l’émission d’un Schuldscheindarlehen (placement privé) de 185,5 millions d’euros.  « Cette acquisition marque une étape importante de Korian en Allemagne. Le nouvel ensemble ainsi créé dispose d’actifs de qualité, d’une couverture étendue du territoire allemand et d’un portefeuille de projets renforcé » commente Christian Chautard, pdg du groupe créé en 2003 et qui dispose ainsi d’une capacité d’accueil de 70 000 patients en Europe, via près de 700 établissements.

 

JC Decaux Allemagne se réorganise

Daniel Wall, dg de la filiale allemande de JC Decaux, Wall AG a quitté la société fin décembre 2015. Il n’y a plus qu’une seule entité JC Decaux GmbH sur le marché allemand. Le poste de Directeur Général n’est pas remplacé. Les membres de la Direction, Andreas Prasse (Ventes et Marketing), Patrick Möller (Relations avec les partenaires, Produits) et Andreas Scholz (Finance) sont responsables des activités du marché allemand sous la supervision de Daniel Hofer, en charge de l’Allemagne, de l’Autriche, de l’Europe Centrale et Orientale ainsi que de l’Asie Centrale au sein de JCDecaux. Cette réorganisation avait été annoncée fin septembre par le groupe.

 

ESI Group prend le contrôle d’ITi GmbH

ESI group (société française cotée sur Euronext Paris) est spécialisée dans l’ingénierie virtuelle ( la technologie de réalité virtuelle donne vie aux prototypes en 3D, facilitant ainsi la prise de décision pendant la phase de développement d’un produit). Le groupe français présidé par Alain de Rouvray a annoncé le 6 janvier avoir acheté les actifs de la société allemande ITI GmbH, basée à Dresde et spécialisée dans les outils de simulation de systèmes mécatroniques. Elle a réalisé 5,4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015 et bénéficie d’une renommée mondiale dans son domaine.

 

Cyber-sécurité : Sentryo mise sur le boom du marché allemand

Sentryo, start-up lyonnaise créée en 2014 par deux ex-salariés d’Arkoon (filiale d’Airbus Defence & Space), Thierry Rouquet et Laurent Hausermann, est spécialisée dans la cyber-sécurité. Elle annonce avoir levé 2 millions d’euros, ce qui va lui permettre d’accélérer la commercialisation de sa solution ICS Cybervision (détecte les événements anormaux sur les systèmes d’information et infrastructures critiques des industriels), en France et en Allemagne où la société est présente via une antenne à Munich. Le marché allemand de la cyber-sécurité est l’un des plus importants en Europe.

 

Atos acquiert Unify auprès de Gores et de Siemens

Le 20 janvier Atos (100 000 collaborateurs dans 72 pays,  12 milliards d’euros de facture pro forma) annonce l’ acquisition d’Unify auprès du Groupe américain Gores et de l’allemand Siemens. Créée en 2008, Unify est une joint-venture entre Gores et Siemens. Il s’agit du numéro trois mondial des solutions de communication intégrées. La société pèse 1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires, emploie 5600 personnes dans plus de 60 pays. Elle a été valorisée à 590 millions d’euros.

 

CRM : Oinio dans le giron de Cap Gemini

Le groupe de services informatiques Cap Gemini France a annoncé début janvier l'acquisition de la société allemande Oinio. Basée à Munich, Oinio est un important acteur européen du marché des solutions CRM en mode cloud.

 

Entretien : Elis acquiert deux blanchisseries outre-Rhin

Le 11 janvier, le groupe Elis (équipements d'hygiène et location de linge) a annoncé le rachat de  deux blanchisseries industrielles, situées dans la région de Hambourg, ce qui porte désormais à 11 le nombre de blanchisseries du groupe en Allemagne.

 

AB Tasty ouvre une filiale à Cologne

La start-up française AB Tasty propose des solutions intuitives visant à améliorer le ROI des actions marketing digitales. La société parisienne qui travaille pour de nombreuses marques (par exemple Pierre & Vacances, Cdiscount, Conrad ou encore le groupe Beaumanoir (Cache-Cache-Bonobo..), Célio ou Lafuma a ouvert une antenne à Cologne en fin d’année dernière.

 

Energie : Vattenfall cède Nuon à Véolia

Le groupe énergétique français annonce, via sa filiale Veolia Industrieservice l’acquisition auprès du groupe suédois Vattenfall de la société Nuon Energie und Service. Nuon exploite les installations énergétiques de différents parcs industriels allemands.  « Les activités acquises et les 55 salariés repris devraient générer 287 M€ de chiffre d’affaires. Cette acquisition nous permet d’envoyer un signal fort quant à la croissance de nos activités auprès de notre clientèle industrielle en Allemagne » commente Etienne Petit, directeur général de Veolia Allemagne.

Décembre 2015

Traitement de l’eau : lettre d’intention entre Amoeba et Aqua Concept

Producteur d’un biocide biologique capable d’éliminer les bactéries dans l’eau (légionelle, pseudomonas, listeria) en préservant l’environnement, la société lyonnaise Amoeba (cotée sur le compartiment C d’Euronext Paris) a signé début décembre une lettre d’intention avec le distributeur allemand Aqua Concept pour la commercialisation de son biocide en Allemagne pour une période de 3 ans. L’autorisation de mise sur le marché est attendue pour fin 2016.

 

Teleperformance crée 400 nouveaux emplois à Mönchengladbach

Le groupe français de centre d’appels Teleperformance (3,7 milliards de chiffre d’affaires, 270 centres d’appel dans 62 pays) vient de prendre possession de 3000 mètres carrés de bureaux à la location dans un nouveau centre d’affaires à Mönchengladbach. 400 emplois ont été créés. En Allemagne, le groupe emploie 2800 personnes dans 7 centres.

 

Hesse : contrat ferroviaire pour Alstom

Mi-décembre, le groupe Alstom a annoncé avoir remporté un contrat de 160 millions d'euros pour la fourniture de 30 trains Coradia Continental à la Hessische Landesbahn GmbH. Ces trains électriques qui circuleront sur le réseau régional de la HLB GmbH Südhessen-Untermain, reliant les villes de Wiesbaden, Mayence, Darmstadt, Francfort et Aschaffenburg devraient rentrer en service en 2018.

  

Spie acquiert Hartmann Elektrontechnik

Le 11 décembre, le groupe d’ingénierie Spie, via sa filiale Spie GmbH, a conclu un accord concernant l’acquisition de l’allemand Hartmann Elektrontechnik GmbH, spécialiste de la mise en oeuvre de nouvelles technologies dans les environnements industriels. Le montant de la transaction, qui reste soumise à l’approbation des autorités compétentes allemandes, n’a pas été dévoilé. Hartmann Elektrontechnik a enregistré un chiffre d’affaires de 36 millions d’euros en 2014 et compte 300 collaborateurs.

  

Areva remporte un contrat de décontamination sur la centrale nucléaire de Krümmel

Le 21 décembre, le groupe énergétique français a annoncé avoir été retenu par l’électricien Vattenfall Europe Nuclear Energy pour réaliser les travaux de décontamination du circuit primaire de la centrale nucléaire de Krümmel localisée à Geesthacht, près de Hambourg. Selon Areva, les opérations de décontamination seront réalisées au cours du premier semestre 2016.

 

Pharmacie : négociation entre Sanofi et Boehringer

Le 15 décembre, le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé l’entame de négociations avec le groupe allemand Boehringer Ingelheim pour l’échange de sa division santé animale Merial (valorisée à 11,4 milliard d’euros) contre les activités santé grand public du groupe allemand (valorisées à 6,7 milliards d’euros). Sanofi souhaite en effet recentrer ses priorités sur la santé humaine. La transaction pourrait se finaliser au dernier trimestre 2016, avec le versement par Boehringer Ingelheim au groupe français d’un paiement de 4,7 Mds d'euros.

  

Numérique : Berlin s’expose à Paris

Du 7 au 12 décembre 2015, la ville de Berlin a exposé à Paris ses start-ups berlinoises innovantes dans une boutique éphémère baptisée “Pop into Berlin“. Cette initiative a été lancée par « VisitBerlin » en collaboration avec « be Berlin ». Elle vise à positionner Berlin comme un centre d’excellence pour les start-up créatives en Europe. La même démarche a été entreprise dans quatre autres cités européennes : Amsterdam, Londres, Stockholm et Vienne. Berlin compterait une cinquantaine d’incubateurs pour start-up. Une start-up y est créée toutes les 20 heures selon une étude de la banque d’investissement de Berlin (IBB).

  

Aerospace Embedded Solutions (AES), lauréat du Prix franco-allemand de l’Economie 2015

Le troisième prix franco-allemand de l’Economie s’est déroulé à Paris le 2 décembre en présence de nombreuses personnalités politiques et économiques des deux pays. Plusieurs entreprises françaises et allemandes ont été distinguées pour leur coopération remarquable. Aerospace Embedded Solutions (AES), joint-venture formée entre MTU Aero Engines AG et Sagem (Safran) a été distinguée dans la catégorie industrielle. Cette structure franco-allemande qui fête en ce mois de janvier 2016 son troisième anniversaire est basée à Munich et détenue à parts égales entre Sagem et MTU. AES est active dans le développement, la conception, le support et la certification dans le domaine des équipements électroniques critiques embarqués pour l’industrie aéronautique civile et militaire. 

  

Emballage : Guillin acquiert l'allemand Kreis

Le fabricant français d’emballages plastiques thermoformés Guillin (2000 salariés, 497 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2014) acquiert le groupe allemand Kreis (300 salariés, 38,6 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2014). Via cette acquisition, le groupe Guillin pénètre le marché allemand mais aussi le marché polonais où Kreis est présent.

 

Automobile : Valeo rachète l’Allemand Peiker

L’équipementier automobile Valeo a annoncé le rachat du spécialiste allemand de la télématique embarquée Peiker (310 millions d’euros de chiffre d’affaires), afin de consolider ses projets et son positionnement dans la voiture connectée. Ce rapprochement sera effectif après que les autorités de la concurrence concernées aient donné leur feu vert. L’équipementier renforce ainsi sa présence outre-Rhin en intégrant pas moins de 700 personnes.

  

Ressources humaines : Synergie renforce ses positions en Bavière

Synergie, par l'intermédiaire de sa filiale Synergie Personal Deutschland, a signé un accord pour la reprise de 100% d'une société de travail temporaire réalisant quelque 25 millions d’euros de chiffres d’affaires et détentrice d’une quinzaine d’établissements en Allemagne, principalement dans la région de Munich. L'intégration de cette société, dont le nom n’a pas été dévoilé, devrait être effective dans les prochaines semaines et est soumise à l'autorisation préalable de l'administration allemande.

  

Data : Bilendi renforce ses positions à Cologne

Spécialisée dans la collecte de données pour les études de marchés et le marché de la fidélisation clients, la société Bilendi présidée par Marc Bidou renforce sa présence en Allemagne avec l’ouverture le 9 décembre d’un bureau à Cologne. La société est déjà présente à Berlin depuis 2010. L’Allemagne est le second marché européen pour les études. Andreas Knappstein a été recruté pour diriger les activités commerciales dans les pays germanophones (Allemagne, Suisse, Autriche). Bilendi a réalisé 16,7 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014 et est cotée sur Alternext Euronext.

  

Services aux personnes: A2micile crée Azaé Deutschland GmbH

Créé en 2005, le groupe A2micile, spécialisé dans les services à la personne (7000 salariés en France et en Belgique) a développé une gamme de services pour répondre aux besoins d’une famille tout au long de la vie (ménage, repassage, garde d’enfants, jardinage, services aux personnes âgées etc…). Le groupe renforce ses positions en Allemagne, « un marché stratégique » en lançant, le 9 décembre, sa marque Azaé. Azaé Deutschland GmbH est basée dans la région de Karlsruhe. Le groupe entend développer ses services dans plusieurs grandes villes allemandes.

  

Novembre 2015

Silver economy : Korian poursuit son développement en Allemagne

Début novembre, le groupe français Korian, qui se présente comme « la 1ère entreprise européenne spécialiste du Bien Vieillir » a annoncé l’acquisition de Casa Reha GmbH, troisième opérateur de maisons de retraite en Allemagne (70 établissements, près de 270 millions d’euros de chiffre d’affaires). Via cette opération d’envergure, Korian  optimise ainsi son positionnement sur le marché allemand de la silver economy. L’opération dont le montant n’a pas été dévoilé est soumise au feu vert des autorités allemandes de la concurrence.

  

Michelin ferme son usine d’Oranienburg

Le 2 novembre, Michelin a annoncé une réorganisation de ses sites européens, destinée à «  s'adapter à l'évolution du marché en se tournant vers les productions à forte valeur ajoutée ». Plusieurs sites européens (Italie, Royaume-Uni, Allemagne) vont être fermés. En Allemagne, le site Pneu Laurent d'Oranienburg est concerné par l’annonce de fermeture.

  

Services informatiques : Helpline crée une filiale à Francfort

SSII créée en 1994, la société d’infogérance Helpline (environ 95 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013) a annoncé son implantation en Allemagne, via la création d’Everience GmbH.  Objectif de cette nouvelle filiale basée à Francfort et qui rayonnera sur la zone Allemagne - Suisse - Autriche : permettre à la société  française de s’imposer parmi les leaders européens sur son marché.

   

Partenariat allemand pour le groupe Avril

Le 29 octobre, le groupe agroalimentaire Avril a annoncé être en négociation avec le groupe allemand Tönnies. Objectif des deux acteurs de la filière porcine : établir une co-entreprise laquelle créera une usine de préparation de produits élaborés à partir de viande de porc 100% française. Le montant de l’investissement est de 6 millions d’euros.

   

Robotique médicale : le robot ROSA de Medtech au CHU de Francfort

Le groupe de robotique médicale Medtech (20 millions d’euros, Montpellier) a signé un emprunt obligataire de 15 M$ avec l’investisseur américain Ally Bridge Group pour asseoir son développement international. Medtech est présent en Allemagne depuis fin 2014 via la création d’une filiale. La société a commercialisé fin septembre son robot ROSA au CHU de Francfort. Depuis l’ouverture de sa filiale, trois équipements de robotique médicale ont déjà été commercialisés outre-Rhin.

   

Conseil : SII acquiert le bavarois Cadcon

Le groupe SII, société française de services et d'ingénierie informatique dont le siège est à Paris a annoncé avoir repris les actifs de la société allemande de conseil en technologies Cadcon (34 millions de chiffres d’affaires, basée à Gersthofen) ainsi que certaines activités du Bavarois à l’étranger (Ukraine et Chine).

   

Marketing digital : Technology & Strategy achète Octelio

Le 20 octobre 2015, la société franco-allemande de conseil Technology & Strategy (T&S) présidée par Jérémie Huss a repris la société française Octelio Conseil, spécialiste du Data Driven Digital Marketing (e-commerce, marketing data management etc). L’équipe dirigeante d’Octelio Conseil autour de son fondateur Laurent Sicsic, assurera le développement des activités digitales du groupe T&S, lequel, historiquement présent à Munich, a par ailleurs récemment annoncé l’ouverture d’un bureau à Stuttgart. Par ce rapprochement, T&S conforte ainsi son positionnement franco-allemand et souhaite proposer des expertises à plus forte valeur ajoutée à ses clients européens.

   

360 Medical veut s’implanter en Allemagne d’ici deux ans

La start-up lyonnaise 360 Medical (150 000 euros de CA en 2014) qui a développé une application délivrant aux professionnels de la médecine des informations émanant des laboratoires pharmaceutiques et qui se veut être une bibliothèque 2.0 pour les professionnels de santé, envisage de lever 1,5 millions d’euros. L’objectif de son jeune créateur, Grégoire Pigné : renforcer sa force commerciale et s’implanter d’ici 2017 en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Italie et en Espagne.

   

Octobre 2015

NTR-SNR investit dans son usine de Mettmann

Lors du dernier salon EMO de la machine outils qui s’est tenu à Milan du 5 au 10 octobre, la société NTR-SNR (dont le siège France est à Annecy), spécialisée dans les roulements pour l’industrie, l’automobile et l’aéronautique, a dévoilé un important investissement dans son usine allemande de Mettmann, dans la région de Düsseldorf. Une nouvelle unité de production de roulements de broche haute précision pour machines-outils, une technologie qui était jusque-là employée au Japon, devrait être opérationnelle en 2017. Elle permettra au fabricant français de mieux servir ses clients allemands et européens. Le montant de cet investissement n’a pas été communiqué.

 

Cybersécurité : Partenariat entre Atos et Airbus Defence and Space

Le groupe de services numériques Atos et Airbus Defence and Space (division du groupe Airbus, 13 milliards d’euros de CA) ont annoncé le 28 septembre un accord stratégique. Objectif de ce partenariat : mutualiser leur recherche et développement et proposer une offre globale de produits, services et solutions pour lutter contre les cyber-attaques. Les deux acteurs proposeront, par exemple, des solutions de sécurité pour les entreprises, leurs filiales et leur chaîne d'approvisionnement. Le partenariat prévoit également un accord de distribution de portée mondiale. Les deux partenaires ciblent un large éventail d’activités (secteur public, banques, assurances, industries…). Selon Atos, le marché mondial de la cybersécurité serait estimé à 84 milliards de dollars en 2016.

 

Hambourg : Touax remporte un contrat pour 1100 conteneurs habitables

Le groupe Touax spécialisé dans la location, la gestion, la vente de conteneurs maritimes et la construction modulaire, a remporté, via sa filiale Touax-SIKO Containerhandel GmbH, un contrat auprès de la ville de Hambourg. Celui-ci porte sur la livraison de 1100 constructions modulaires qui permettront de loger quelque 2000 demandeurs d’asile. Les logements entièrement équipés devraient être livrés et installés sur plusieurs sites d’ici le mois de juin 2016. Le montant du contrat n’a pas été dévoilé.

 

Saint Gobain cède sa filiale Gallhofer Dach GmbH

Saint Gobain, qui célèbre en 2015 son 350 ème anniversaire, a cédé sa filiale allemande Gallhofer Dach GmbH (149 millions d’euros de CA en 2014) spécialisée dans la distribution de matériaux de toiture. Cette opération réalisée avec le fonds d’investissement Palero GmbH s’inscrit dans la volonté du groupe de se recentrer sur ses activités stratégiques en cédant des activités jugées non prioritaires.

 

Steadysun lève 650 000 euros pour son développement

Déjà présente en Allemagne, via une filiale commerciale créée fin 2014 à Stuttgart, la société savoyarde Steadysun (siège à Savoie Technolac, solutions de prévision de production solaire) dirigée par Xavier Le Pivert, vient de lever 650 000 euros, ce qui va lui permettre de renforcer ses activités, notamment en Allemagne et en Espagne et de se développer sur d’autres marchés internationaux. La société devrait embaucher trois personne en France.

 

Hambourg : Airbus inaugure son second Bizlab

Après avoir créé en mars 2015 à Toulouse son premier Bizlab, un accélérateur de business pour start-up porteuses de projets innovants, le groupe aéronautique a inauguré fin septembre à Hambourg son second Bizlab dédié aux start-ups allemandes. Ce Bizlab de Hambourg est dirigé par Alexander Katzung. Les Bizlab de Toulouse et de Hambourg s’inscrivent dans un réseau global qui inclura l’Inde et d’autres marchés prioritaires pour le groupe.

 

Santé : Spie GmbH en charge de l’exploitation technique d’un centre hospitalier en Thuringe

Le 12 octobre, le groupe Spie a annoncé la reprise par sa filiale allemande Spie GmbH de l’exploitation technique du centre hospitalier SRH Waldklinikum de Gera en Allemagne.  Le contrat d’exploitation a été signé pour une durée de 10 ans.  Le SRH Waldklinikum de Gera (1700 personnes, 22 disciplines) est le plus grand hôpital de l'est de la Thuringe. Spie GmbH assurera jusqu’en 2025 l'exploitation et la maintenance de l'ensemble des installations techniques du centre. « Le Groupe SRH a décidé de se décharger à Gera des tâches qui ne sont pas directement en relation avec des activités médicales ou de soins, afin de mieux s'affirmer sur le marché de la santé » explique Markus Holzke, directeur général de Spie GmbH.

 

Energie : Sodexo et Apiq crééent Sodexo Energy Services

Le 30 septembre 2015, le groupe français Sodexo et la société suisse Alpiq (fournisseur d’énergie) ont annoncé la création d’une co-entreprise en Allemagne  : Sodexo Energy Services. Cette nouvelle société basée à Heidelberg renforce la présence des deux groupes dans leur activité de services sur le marché allemand. Sodexo, surtout connue en France pour ses services de restauration collective pourra désormais, grâce à cette co-entreprise, fournir du gaz et de l'électricité à ses clients allemands.

 

Communication : l’agence Blue 449 remporte la gestion des achats medias de BASF

L'agence Blue 449 (filiale du groupe français Zenith Optimedia) a remporté auprès de BASF un contrat portant sur le conseil et la gestion des achats publicitaires du groupe de chimie allemand, et ce à l’échelle mondiale. Le contrat est effectif depuis le 1er octobre et couvre plus de 18 pays.

 

 

Septembre 2015

Peugeot Citroën Deutschland investit en Basse-Saxe

Peugeot Citroën Deutschland a commandé au développeur immobilier P3 (PointPark Properties) la construction d’un centre de distribution pour ses pièces détachées de 20 000 m2 sur le NiedersachenPark (Base-Saxe). Le bâtiment, dont la construction a débuté le 16 septembre, devrait être livré au premier semestre 2016. Il permettra au constructeur de desservir l’Allemagne mais aussi d’autres marchés européens.


Daimler et Renault Nissan intensifient leur coopération

Le Salon International de l'Automobile de Francfort (IAA) qui s’est tenu mi-septembre a été l’occasion pour Renault Nissan et Daimler de rappeler le succès de leur coopération initiée en 2010 et qualifiée par Carlos Ghosn, le Pdg de Renault-Nissan comme l’une « des plus productives du secteur de l'automobile ». Les deux poids lourds de l’industrie automobile ont lancé de nouveaux projets communs avec notamment la construction d’une usine d’assemblage au Mexique à Aquascalientes (production de véhicules de la marque Infiniti et des modèles Mercedes-Benz, le montant de l’investissement est de 1 Mds USD). Par ailleurs, Daimler et Nissan vont développer un pick up pour le compte de Mercedes-Benz. Les versions électriques des nouvelles Smart Fortwo et Forfour sont annoncées pour fin 2016 : ces deux modèles et la Renault Twingo sont les premiers véhicules construits sur une plate-forme partagée par Daimler et l’Alliance. Enfin, le Q30 d’Infiniti qui a été dévoilé en avant-première à Francfort est également le fruit de ce partenariat. En 2010, Daimler et l’Alliance Renault Nissan n’avaient que trois projets de collaboration centrés principalement en Europe contre 13 aujourd’hui sur l’ensemble des grands marchés (Amériques, Europe et Asie).


Homebox ouvre un centre de stockage à Brême

Déjà présent en Suisse, le spécialiste du self-stockage Homebox a annoncé le 17 septembre l’ouverture d’un nouveau centre de 6500 m2 (850 box de stockage) à Brême. « L'Allemagne, pays limitrophe à la France, représente une belle opportunité pour notre développement. Son marché encore peu couvert par les solutions de self-stockage, ne compte au total que 131 centres sur tout le territoire. Homebox a un bel avenir sur le marché allemand » souligne la société.


Internet : Metapeople absorbe Advantage

L’agence de marketing digital NetBooster annonce l’acquisition, « sous réserve de la réalisation des conditions suspensives usuelles », de l’agence de marketing online Internet Advantage (Utrecht, Pays Bas). Celle-ci sera intégrée au Groupe NetBooster et opérera sous la marque Metapeople, filiale allemande de NetBooster.


Partenariat entre Tronics Microsystems et Airbus

Le groupe Airbus et le fabricant de nano et microsystèmes innovants Tronics Microsystems (11,6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014) ont scellé un partenariat pour le développement de switches et circuits RF (Radiofréquence) à base de MEMS (microsystèmes électromécaniques). La société iséroise indique « accéder au portefeuille de brevets d'Airbus Group à travers une licence exclusive pour le développement d'une plateforme technologique de rupture pour switches RF-MEMS ». Le groupe grenoblois attend d’importantes retombées de cet accord.

 

Un nouveau DG chez SAP France

L’éditeur allemand de logiciels SAP annonce la nomination de Marc Genevois en tant que directeur général de SAP France. Il succédera à compter du 1er octobre 2015 à Henri van der Vaeren. Le groupe précise que la mission du nouveau directeur général qui occupait jusque là le poste de directeur des opérations, sera « d'accroître la présence de SAP sur le marché français, notamment en accompagnant ses clients dans leur transition digitale ».

 

Vorwerck investit sur son site en Eure et Loir

Suite au succès commercial de son best-seller, le robot de cuisine Thermomix, Vorwerk, la filiale française du groupe allemand du même nom devrait lancer d’ici la fin 2015 la construction de 9000 m2 de surface de production supplémentaire. La livraison est prévue pour début 2017. Plusieurs dizaines de millions d'euros devraient être investis.

 

OJC Conseil ouvre une filiale à Berlin

Créée en 2007 à Vannes, la société de conseil OJC Conseil (25 salariés) a ouvert cet été une filiale à Berlin. En France, la société est présente à Paris, Metz, Lyon, Montpellier et Toulouse. La nouvelle entité allemande va permettre, selon la société, de « répondre aux attentes d'un marché très dynamique dans les pays germaniques (Allemagne, Autriche, Suisse allemande) et les pays limitrophes (Pologne et Europe du Nord) ».

 

Synertrade cède 90% de ses parts au français Digital Dimension

L’éditeur franco-allemand de solutions d’achats en ligne Synertrade (14 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014) a été racheté par Digital Dimension, filiale du groupe Econocom spécialisée dans les métiers de la transformation numérique. Cette dernière s’est portée acquéreur de 90% du capital de Synertrade.

 

Faurecia partenaire stratégique de Volkswagen

Début septembre, l'équipementier automobile Faurecia a été désigné “partenaire stratégique“ par le constructeur automobile allemand Volkswagen. Le 31 juillet denier, ce dernier avait annoncé une liste de 44 fournisseurs choisis dans le cadre du plan Volkswagen FAST, qui a pour objectif de mettre en œuvre des innovations technologiques conjointes avec ses fournisseurs et de gagner ainsi en efficacité dans l’exécution des projets du groupe dans le monde.VW est le premier client de Faurecia et compte pour 25% du chiffre d’affaires de l’équipementier.

 

Acquisition allemande pour LFF Real Estate Partners

La Française Forum Real Estate Partners vient de réaliser l’acquisition pour 49,3 millions d’euros d’un actif en Bavière, un immeuble de bureaux de 11.453 m², le Laimer Atrium, construit sur sept étages ainsi que 184 places de stationnement. Cette opération a été réalisée pour le compte de deux SCPI : LFP Europimmo et Eurofoncière 2. Depuis le début de l’année, LFF Real Estate Partners a investi près de 140 millions d’euros sur le marché immobilier allemand.

 

Cession d’entreprises : GPI acquiert un fournisseur de Siemens

Le groupe Gérard Perrier Industrie (GPI) spécialisé dans les automatismes et équipements électriques annonce le rachat de la société Bontronic (2,5 millions d’euros de chiffre d’affaires, siège à Troisdorf), fournisseur de Siemens. L’entreprise Bontronic était à céder suite au départ en retraite de ses deux fondateurs. L’opération a été réalisée par Geral, filiale de GPI et constructeur d’équipements électroniques industriels. « A partir de cette première implantation, nous développerons notre présence en Allemagne qui est le premier producteur mondial de biens d’équipement » précise-t-on chez Gérard Perrier Industrie.

 

Paris hippiques : le PMU s’offre German Tote

Le 27 août, le Pmu a annoncé le rachat du n°1 du pari hippique en Allemagne German Tote qui était jusqu’alors son partenaire commercial, permettant ainsi aux joueurs allemands de parier sur les courses françaises et inversement. Le groupe présidé par Xavier Hürstel a repris 51% du capital de German Tote, le reste étant détenu par BGG, gestionnaire des complexes hippiques outre-Rhin. Ces dernières années, le PMU doit faire face à la chute tendancielle des paris hippiques en France et a clairement fait de l’international son relais de croissance. Déjà présent dans une quarantaine de pays via des accords commerciaux avec des partenaires locaux (72 opérateurs dans 44 pays), le groupe s’oriente de plus en plus vers des prises de contrôle comme c’est le cas aujourd’hui en Allemagne. D’autres participation à l’étranger sont à l’étude.

 

IPH acquiert l'Allemand Kistenpfennig

Déjà présent outre-Rhin via sa filiale Zitec, le distributeur de fournitures industrielles aux professionnels IPH (1,1 milliard de chiffre d’affaires) acquiert l'allemand Kistenpfennig (80 millions de CA, 24 sites en Allemagne), actif dans les roulements transmissions, lubrifiants et équipements de protection individuelle. Avec ce rachat, IPH veut se positionner comme leader de la distribution de fournitures industrielles en Allemagne. Le groupe qui réalise 250 millions d’euros de ventes en Allemagne vise les 400 millions d’ici à 2018.


Feu vert pour Oddo Meriten Asset Management

L’autorité allemande des marchés financiers, la BaFin, a donné son accord à l’acquisition par Oddo de Meriten. Avec 45 milliards d’euros d’encours sous gestion, le nouveau groupe franco-allemand baptisé Oddo Meriten Asset Management devient l’un des leaders indépendants de la zone euro en matière de gestion d’actifs. 55% de sa clientèle se trouve en en Allemagne, 37% en France. 25% des activités du nouvel ensemble sont désormais opérées en Allemagne.

 

Michelin reprend Meyer Lissendorf

Le fabricant de pneumatiques Michelin a annoncé cet été le renforcement de son réseau de distribution en Allemagne avec le rachat de 100% de la société Meyer Lissendorf (57 millions de chiffre d’affaires), important acteur de la redistribution de pneus en Allemagne. Cette acquisition est soumise à la validation de l’Autorité allemande de la concurrence. Il s’agit pour le groupe auvergnat de sa seconde opération de croissance externe outre-Rhin de ces deux dernières années, après le rachat du grossiste allemand IHLE en 2014.

 

Un descendant de Villeroy & Boch gouverneur de la Banque de France

François Villeroy de Galhau, héritier d’une dynastie franco-allemande, l’entreprise de porcelaine Villeroy & Bosch, historiquement implantée en Sarre, a été proposé par l’Elysée pour devenir le prochain gouverneur de la Banque de France. Cet ancien dirigeant de Cetelem et de BNP Paribas a notamment été directeur de cabinet de Dominique Strauss-Kahn, alors ministre de l'Economie, entre 1997 et 1999.

 

Commerce extérieur : il n’y a toujours pas photo !

Les chiffres du commerce extérieur français et allemand pour le mois de juillet 2015 ne sont pas flatteurs pour la France. Encore une fois, la comparaison fait mal ! Alors que l’Allemagne enregistre un excédent de 22,8 milliards d’euros (+22,1% / juin), la France traîne un déficit de 3,3 milliards d’euros ( soit 500 millions de plus qu’en juin).

 

Défaillances d’entreprises : légère amélioration en Allemagne et en France pour 2015

Le 8 septembre, Coface a publié ses prévisions des défaillances d’entreprises en Europe de l’ouest. Les économistes de l’assureur prévoient un recul d’environ - 7% en moyenne pour les douze pays européens en 2015. En Allemagne, 23700 entreprises (-2%) devraient être mises en liquidation cette année, contre 24085 en 2014. La baisse est légèrement supérieure en France (42800 contre 44123). Des données conformes aux estimations de Destatis qui annonce 11 558 cas d’insolvabilité en Allemagne pour le premier semestre 2015, une baisse de 3,9% par rapport au premier semestre 2014.

 

20% de femmes à la tête des entreprises du Mittelstand

Selon une récente étude de la KfW, sur les 3,6 millions d’entreprises qui composent le Mittelstand, 700 000 sont dirigées par des femmes. Les femmes dirigeantes sont plutôt à la tête de petites entreprises actives dans les services d’après une autre étude du BDI réalisée avec PwC.

 

Environnement : l’Allemagne adopte la loi ElektroG

Début juillet, le Bundestag et le Bundesrat ont adopté l’amendement de la loi sur les appareils électriques et électroniques (ElektroG). Il s’agit de la transposition nationale, dans le droit allemand, de la directive européenne 2012/19/UE du 4 juillet 2012 relative aux déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE). Cette directive impose aux industriels d'assurer l'enlèvement et le traitement de leurs produits en fin de vie.

 

66 000 sociétés créées en Allemagne au premier semestre 2015

Au cours du 1er semestre 2015, 66 000 nouvelles entreprises ont été créées en Allemagne, soit une augmentation de 1,3% par rapport au premier semestre 2014 selon l’office allemand des statistiques.

 

Juillet-Aout 2015

Vente en ligne: 1001 Pneus ouvrira bientôt son site allemand

 

Le n°2 français de la vente de pneus en ligne 1001 Pneus, déjà présent au Bénélux et dans la péninsule ibérique se lancera d’ici la fin de l’année sur la route des marchés allemand, britannique et néerlandais. La société vise les 100 millions d’euros de chiffres d’affaires d’ici deux ans.

  

IKKS : objectif 15 points de vente outre-Rhin d’ici la fin de l’année

 

L’enseigne de prêt à porter IKKS développe son réseau de points de vente en Allemagne. Après avoir ouvert un showroom à Düsseldorf et avoir ouvert des boutiques à Berlin et Cologne, l’enseigne va prochainement ouvrir à Trêves et devrait compter une quinzaine de points de vente en Allemagne à la fin de l’année.

  

Kaeser France construit son nouveau siège France

 

Entreprise spécialisée dans les compresseurs industriels (filiale du groupe allemand Kaeser), Kaeser France fait construire (pour un montant de 6 millions d’euros) son nouveau siège dans le parc Everest sur la commune de Genas (région lyonnaise). L’industriel disposera de deux bâtiments de 5000 m2 à proximité de l’aéroport Lyon Saint Exupéry.

  

Slimpay bientôt présente à Berlin

 

SlimPay est une jeune société spécialisée dans les solutions sécurisées de paiement récurrentes sur internet. Elle vient de lever15 millions d’euros auprès du fonds néerlandais Prime Ventures.  Avec ses nouveaux moyens financiers, la start-up va développer sa présence en Europe, via l’ouverture de bureaux à Berlin, Londres, Madrid, et Amsterdam.

  

Medicrea crée sa filiale allemande de commercialisation

 

Spécialisé dans le développement, la fabrication et la commercialisation d'implants orthopédiques destinés exclusivement à la chirurgie de la colonne vertébrale, le groupe Medicrea (côté sur Alternext Paris) a ouvert le 1er juillet une filiale de commercialisation en Allemagne. Situé à Neyron, le groupe Medicrea réalise 22 millions d’euros de chiffres d’affaires (en 2014). Le projet d’ouverture de filiale en Allemagne avait été plusieurs fois reporté.

  

Orpea poursuit ses emplettes en Allemagne

 

Le groupe Orpea actif dans le domaine de la dépendance (gestion d’établissements pour personnes âgées) annonce le rachat de Residenz Gruppe Bremen qui totalise plus de 3000 lits dans 38 établissements, pour 67 millions d’euros de chiffres d’affaires. Il s’agit de la seconde acquisition du groupe en Allemagne en moins de trois mois. En effet, Orpea avait déjà repris le réseau de Celenus Kliniken au mois de mai dernier.

 

Frontlineshop repris par Menlook

 

Le site français de mode masculine Menlook a racheté son homologue allemand Frontlineshop basé à Hambourg. Menlook envisage de doubler son chiffre d’affaires et projette de nouveaux développements dans l’Est de l’Europe.

  

Starcom Mediavest reprend l’allemand Akom360

 

L'agence de conseil média Starcom Mediavest Group, filiale du groupe Publicis acquiert Akom360, société allemande spécialisée dans le marketing digital. La société acquise conserve son identité et ses dirigeants.

Juin 2015

Industrie : Omerin recrute pour sa filiale allemande d’Idstein

 

Le groupe auvergnat (650 salariés, 135 M€ de chiffre d’affaires, siège à Ambert), spécialisé dans la fabrication de tresses, gaines, fils et câbles électriques pour conditions extrêmes recrute un ingénieur technico-commercial pour sa filiale Omerin GmbH basée à Idstein.

 

Chimie : Novacap acquiert Uetikon

 

Le 15 juin, le groupe international Novacap (pharmacie et chimie fine, qui a développé l’aspirine, le paracétamol, ou encore le bicarbonate de sodium) et dont le siège est à Lyon a annoncé l’acquisition de la société allemande CU Chemie Uetikon basée à Lahr dans le Bade-Wurtemberg.

 

Aéronautique : une nouvelle usine pour Airbus en Allemagne ?

 

Le salon aéronautique du Bourget 2015 aura été particulièrement fructueux pour Airbus qui a enregistré des commandes record : 421 appareils pour un montant total de 57 milliards de dollars. Pour faire face à la demande croissante, la direction du groupe a évoqué la possibilité de créer une nouvelle usine d'assemblage de l’A320 dans la région de Hambourg. La décision devrait être prise d’ici la fin de l’année. 

  

Decathlon ouvre un magasin à Berlin

 

L’enseigne de distribution d’articles de sport Decathlon a inauguré son premier magasin berlinois le 18 juin dernier : 6000 m2 dont 5000 dédiés à la vente sur l’Alexanderplatz à deux pas de la Fernsehturm. Le distributeur français a prévu de recruter une quarantaine de jeunes vendeurs mais éprouve des difficultés à trouver les profils recherchés.

  

Communication : Blue 449 s'implante à Düsseldorf

 

Blue 449, agence média open source de ZenithOptimedia (groupe Publicis) annonce l’ouverture à Düsseldorf de son agence dédiée au marché allemand.

  

Digital : triple acquisition pour Webedia

 

L'éditeur parisien de sites internet Webedia a réalisé une triple acquisition auprès du groupe allemand IDG Communications Media AG. La société a racheté 3 filiales : IDG Entertainement Media GmbH, OnlineWelten GmbH et IDGPS Media Network GmbH.

Interview de Mr. Winfried Holz, directeur de ATOS Allemagne

ATOS Allemagne au cœur de l’industrie 4.0

 

Winfried Holz directeur de ATOS Allemagne, la filiale du groupe français dirigé par l’ancien ministre de l’économie, Thierry Breton, explique le positionnement métier d’ATOS, au cœur du “big data“ et de la digitalisation de l’industrie.

 

Pouvez-vous nous rappeler l’historique d’Atos en Allemagne ?

Atos est un des premiers fournisseurs mondiaux dans le domaine du “digital business“, avec un chiffre d’affaires 2014 de 9,1 Mds d’euros et 86000 collaborateurs dans 66 pays. Atos Deutchland a été créée le 1er juillet 2011 suite à l’acquisition par Atos Origin de la société Siemens IT Solutions & Services GmbH.

 

Dans quels domaines intervenez-vous aujourd’hui en Allemagne ?

En tant que fournisseur mondial de services pour le digital, Atos a développé des solutions IT pour tous les secteurs d’activité. Celles-ci rassemblent des services d’externalisation (outsourcing), de conseil, d’intégration de systèmes, de services technologiques, jusqu’aux solutions cloud, big data et de cyber sécurité.

 

La sécurité des infrastructures et des données stratégiques sont essentielles à l’échelle d’un pays, quelles solutions proposez-vous aux entreprises et peut-être aussi aux autorités allemandes ?

Atos jouit d’une longue expérience et d’un large éventail de compétences en ce qui concerne les solutions de sécurité. Nous mettons à disposition des produits et des compétences certifiés, aussi bien pour les entreprises privées que pour les administrations publiques. Nous proposons un système de management de la sécurité conforme à la norme ISO 27001 et sommes impliqués dans la création du standard allemand de sécurité du “Cloud Betrieb“. Nous sommes certifiés par le BSI en tant que fournisseur de solutions de sécurité et sommes son partenaire dans la lutte pour la cyber-sécurité. Atos est par ailleurs la première société IT à être certifiée aux normes BCR (bindende Unternemensregeln), reconnues mondialement pour la protection des données relatives aux personnes.

 

En ce qui concerne le partenariat avec Siemens, de quels avantages bénéficient vos clients en matière de digitalisation de leur process industriels ?

Nos solutions de digitalisation des process industriels ont été développées dans le cadre de notre programme d’investissement “ Industriel Data Analytics“ avec Siemens. Nos solutions sont basées sur la Fondation Data Analytics que nous avons développée avec Siemens. Cette fondation est composée de plateformes technologiques ainsi que d’un grand nombre de services IT pour les entreprises. 

 

Quelle coopération franco-allemande en 2015 pour Atos ?

En tant que filiale d’un groupe européen avec des sièges principaux en France et en Allemagne, nous coopérons au quotidien de manière très étroite avec nos collègues français et ce, sur l’ensemble des marchés internationaux. Nos clients en Allemagne profitent du fait que nous connaissons leurs exigences propres mais aussi que nous savons détecter les tendances futures du marché mondial. Nous pouvons ainsi leur apporter les réponses les plus adaptées.

 

Quels sont les projets d’Atos Allemagne pour l’avenir ?

Notre sujet essentiel demeure la digitalisation des processus industriels de production, ce que l’on appelle l’industrie 4.0. A savoir, les solutions Big data d’analyse et d’utilisation de grandes quantités de données. La mise en réseau des données  et l’utilisation croissante du cloud computing font que les sujets comme la cybersécurité et la sécurisation des données sont de plus en plus importants aux yeux de nos clients, et ce quel que soit leur secteur d’activité.

 

Mai 2015

Dassault Systèmes met la main sur Modelon GmbH

 

Dassault Systèmes annonce l’acquisition de Modelon GmbH. Cette opération associe deux domaines stratégiques dans la transformation digitale de l’industrie (industrie 4.0). En effet, Dassault Système est l’un des leaders mondiaux des logiciels de création 3D, de maquettes numériques et de solutions de gestion du cycle de vie des produits. De son côté, Modelon GmbH est spécialisée dans les contenus « prêt à l’expérience » pour la modélisation et la simulation de systèmes, deux domaines stratégiques pour la transformation de l’industrie des transports et de la mobilité. Avec cette acquisition, Dassault Systèmes accroît son portefeuille de contenus, d’applications et de services à la pointe de la technologie.

 

Homebox va ouvrir un centre de stockage à Dresde

 

Le spécialiste français du garde-meuble Homebox (38 millions  de chiffre d’affaires en 2014, 70 sites en France) filiale du groupe G7 continue son maillage en France tout en se projetant sur certains marchés proches. Après avoir ouvert un  centre en Suisse, l’enseigne va ouvrir prochainement son premier centre en Allemagne, à Dresde.

 

Autonetzer repris par le français Drivy

 

Drivy, société française spécialisée dans la location de voitures a annoncé le 21 mai l’acquisition de l’allemand Autonetzer (100 000 clients). Le montant de l’opération n’a pas été communiqué. Par ce rachat, Drivy deviendra le plus gros acteur de location de voitures entre particuliers outre-Rhin.

 

Médical : Ipsen acquiert OctreoPharm

 

Le laboratoire pharmaceutique Ipsen annonce l'acquisition du laboratoire allemand OctreoPharm Sciences, reconnu pour son savoir-faire dans les composés à marqueurs radioactifs utilisés pour le diagnostic par imagerie moléculaire. Le montant de la transaction ne devrait pas dépasser les 50 millions d’euros.

 

Cologne : une nouvelle filiale pour Areva H2Gen

 

Areva H2Gen, filiale du groupe français Areva a créé début mai une  nouvelle société en Allemagne dont le siège est à Cologne. Areva H2Gen produit des électrolyseurs par membrane à échange de protons. Cette technologie, dite « PEM » (Proton Exchange Membrane) permet la production d’hydrogène à partir d’eau et d’électricité. Areva H2Gen GmbH est dirigée par Carsten Krause dont la feuille de route est de développer les activités dans trois segments : l’énergie, la mobilité et l’industrie.

 

Partenariat entre Plastipolis et InnoNet Kunststoff

 

A l’occasion du salon Moulding Expo (Stuttgart), le pôle de compétitivité de la plasturgie Plastipolis et son homologue allemand, le cluster InnoNet Kunststoff ont signé un partenariat. L’objectif : mutualiser les compétences des membres des deux pôles afin de proposer des offres communes sur les marchés d’exportation. Divers programmes de coopération vont être mis en place et plus particulièrement en matière d'éducation et de recrutement de main d'oeuvre qualifiée.

 

Celenus passe sous contrôle d’Orpea

 

Le 18 mai, la société française Orpea, exploitant de maisons de retraite et de cliniques privées a annoncé le rachat auprès du fonds Auctus du réseau de 15 établissements de santé allemand détenu par le groupe Celenus Klinikern.

 

Volkswagen booste les activités de Gys

 

Après avoir conclu en 2014 un partenariat avec le constructeur Volkswagen portant sur la fourniture de matériel de maintenance pour carrosserie, le fabricant français Gys (équipements pour l’entretien des batteries, pour la soudure et pour la réparation des carrosseries) qui possède une filiale commerciale à Aix-La Chapelle poursuit son développement. Il vient d’ouvrir un établissement en Grande-Bretagne et prévoit d’étendre son site de production de Saint Berthevin (Mayenne). Le fait d’être référencé auprès de VW booste les activités de l’industriel.

 

Recrutement : acquisition allemande pour Synergie ?

 

Spécialiste du recrutement, le groupe français Synergie annonce d’excellents résultats notamment à l’international qui représente désormais plus de 50% de son activité consolidée. Le groupe vise les 2 Mds d’euros de chiffres d’affaires dans les deux ans et envisage de nouvelles acquisitions principalement dans le Nord de l’Europe en Allemagne, aux Pays-Bas ou en Belgique.

 

 

Avril 2015

25 ème point de vente allemand pour Decathlon

 

Le groupe français de distribution d’articles de sport Decathlon investit 6 millions d’euros dans la construction de son 25ème magasin (21 000 mètres carrés) en Allemagne à Hückelhoven (Rhénanie du Nord Westphalie), une région où la pratique du sport est très développée selon l’enseigne. 40 emplois vont être créés dans un premier temps, puis une centaine à plus long terme.

 

Un nouveau bâtiment pour L’Oréal à Düsseldorf

 

L’Oréal Allemagne se dote d’un nouveau bâtiment à Düsseldorf. D’une surface de 24 400 m2 sur 15 niveaux, cet immeuble a été acquis pour 22 millions d’euros par le groupe de cosmétique, présent à Düsseldorf depuis 25 ans. Jusqu’à présent, les 800 collaborateurs du géant français étaient répartis dans trois bâtiments distincts. En 2014, L’Oréal Allemagne a réalisé un chiffre d’affaires de 1,17 Mds d’euros, en progression de 6%.

 

Areva fermera son usine d'Offenbach

 

Après avoir dévoilé en début d’année une perte historique de 4,9 Mds d’euros, Areva a annoncé mi-avril la fermeture de son usine d'Offenbach qui devrait être effective en 2016. Le groupe nucléaire français précise que les activités de l'usine ainsi que ses salariés (700) seront transférés vers les sites d'Erlangen et Karlstein (Bavière). Selon le groupe, ce projet « vise à optimiser l’implantation industrielle d’Areva en Allemagne en améliorant la coopération entre les équipes locales et en permettant des économies structurelles ».

 

Une usine à 100 millions pour Air Liquide

 

Air Liquide a inauguré le 17 avril sa nouvelle usine située dans le Chempark Dormagen, près de Cologne. Montant de l’investissement : 100 millions d’euros. Cette unité de production fournira de grandes quantités de monoxyde de carbone et d’hydrogène au centre de production de TDI (toluène diisocyanate) de Bayer MaterialScience. Le toluène diisocyanate est utilisé dans la production de mousses de polyuréthane flexibles (servant à la fabrication de matelas et de sièges automobiles par exemple). « L’Allemagne est un des pays clés pour Air Liquide en Europe, avec environ 600 millions d’euros d’investissements industriels réalisés dans ce pays au cours des 5 dernières années » a indiqué Guy Salzgeber, Directeur Europe de l’Ouest et membre du Comité exécutif du groupe Air Liquide.

 

Hygiène : Elis acquiert deux usines dans la région de Francfort

 

Le 31 mars, le groupe Elis (location et entretien de linge, de tenues professionnelles et d'équipements d'hygiène) a acquis les deux usines de la société Zischka Textilpflege Gmbh (11,5 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2014) situées à Simmern et Ochtendung, à l’ouest de Francfort. Elis dispose désormais de 9 usines en Allemagne. Zischka emploie 300 personnes.

 

Naissance du premier acteur franco-allemand de gestion d’actifs

 

Le 7 avril, Oddo Asset Management ( 16 Mds d’euros d’encours, 110 collaborateurs) a annoncé le rachat de son homologue de Düsseldorf Meriten Invest Management (24,8 Mds d’euros d’encours, 180 collaborateurs). « Nous créons un acteur unique de la gestion d'actifs qui rassemble des expertises allemandes et françaises au service de nos clients » explique Philippe Oddo, associé gérant de Oddo & Cie. Avec 40 milliards d'euros sous gestion, le futur Oddo Meriten Asset Management entrera dans le top 3 des acteurs indépendants de la zone euro. L’opération doit encore être approuvée par les autorités de régulation (BAfin).

 

Blablacar met la main sur Carpooling

 

L'entreprise française de covoiturage Blablacar fondée par Frédéric Mazzella vient d'acquérir son homologue allemand Carpooling (Mitfahrzentrale.de et Mitfahrgelegenheit.de). Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Avec plus de 20 millions de membres, la société de covoiturage devient leader sur le marché européen. Blablacar a levé 100 millions d’euros l’été dernier pour conforter son développement international. Elle est présente dans 18 pays.

 

Le Duff reprend les boulageries Kamps Bäkerei

 

Le groupe de restauration rapide Le Duff a annoncé début avril sa prise de participation majoritaire au capital de Kamps GmbH, dont l’enseigne Kamps Bäkerei est l’une des marques les plus connues du secteur allemand de la boulangerie (réseau de 415 points de vente en Allemagne). Grâce à cette opération, le groupe rennais renforce sa position sur le marché allemand de la restauration rapide et de la boulangerie.

 

mars 2015

Open Wide envisage de créer une filiale outre-Rhin

 

Spécialisé dans les logiciels libres, le groupe villeurbannais Open Wide dirigé par Patrick Bénichou (11 millions de CA en 2014) envisage de doubler de taille dans les quatre prochaines années grâce à l’arrivée de nouveaux actionnaires. Sa stratégie : la croissance externe. Après avoir acquis au 1er janvier 2015 la filiale française du groupe allemand ESG (ingénierie de systèmes embarqués dans les industries automobile, aéronautique et de défense), le groupe envisage de créer sa propre filiale en Allemagne avant la fin de l’année 2015. 

 

KANT toujours d’actualité

 

Annoncé le 1er juillet 2014, le projet d’alliance entre le fabricant français d'armement terrestre Nexter Systems et son homologue allemand Krauss Maffei-Wegmann (KMF) au sein d’une nouvelle holding, devrait se concrétiser cette année selon la direction de Nexter. Baptisé KANT (KMW and Nexter Together), ce rapprochement devrait aboutir à la création d’un groupe franco-allemand de technologie de défense de 2 Md€ de chiffre d’affaires, d’un carnet de commandes d’environ 6 Md€ et d’un effectif de plus de 6000 salariés. L’opération a pris du retard, notamment en raison de la « réticence sur les sujets des exportations d’armement »  du ministre allemand de l’économie Sigmar Gabriel, pas très enthousiaste à cette alliance contrairement à son homologue français Emmanuel Macron.

 

Le groupe Deroure envisage une croissance externe outre-Rhin.

 

L’industriel français, à travers ses deux filiales Ametra Ingénierie et Anjou Electronique, a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros. Ce succès est dû à la nouvelle stratégie de l’entreprise : se recentrer sur ses cœurs de métiers (ingénierie de systèmes mécaniques ou électriques, calculs et simulations, fabrication et intégration d’ensembles câblés). Pour accompagner son développement, le groupe entend engager un plan de croissance externe à l’international. « Cette ambition est indispensable pour rester fournisseur de rang un chez nos grands clients » juge la présidente du groupe, Anne-Charlotte Fredenucci, « nous auditons actuellement des cibles en Allemagne, autour de Munich et de Hambourg ». 

 

Joint-Venture entre MBtech et le chinois BAIC Motor

 

MBtech (ex filiale de Daimler) cédée en 2012 au groupe d’ingénierie français Akka Technologies, vient de créer une joint-venture avec l’entreprise chinoise BAIC Motor, une filiale du conglomérat étatique BAIC, 5ème constructeur automobile de la République Populaire de Chine.

 

L’Allemagne dans la ligne de mire de Comwatt

 

Lauréate Bpifance 2013 des entreprises technologiques innovantes, la société héraultaise Comwatt est spécialisée dans les solutions pour l'autoconsommation électrique. Elle projette de lever entre 500 000 et 1 million d’euros via une opération de financement participatif et le concours de business angels. Une levée de fonds qui lui permettra de développer sa présence à l'étranger par la création de filiales dans plusieurs pays européens. L’Allemagne est un marché cible.  

Oodrive veut sécuriser les données numériques des Allemands

 

L’éditeur de logiciels et de solutions de confiance numérique souhaite se positionner outre-Rhin dans le courant de l’année, afin d’accompagner comme il le fait sur d’autres destinations le développement de ses clients. « Nous avons fait le choix de nous implanter sur de nouveaux marchés porteurs et dans lesquels nos solutions ont une réelle valeur ajoutée. En effet, tant au Brésil qu’en Allemagne, la gestion de fichiers en ligne va de paire avec la sécurité et la confidentialité des données » explique Stanislas de Remur, CEO de la société. Depuis l’affaire des écoutes dont a été victime la chancelière allemande, les Allemands sont particulièrement  préoccupés par la confidentialité de leurs données personnelles et professionnelles.

 

Btp : l’Allemagne second marché domestique pour Spie

 

Le groupe de Btp Spie a réalisé pour la première fois de son histoire plus de la moitié de son chiffre d’affaires (5,22 Mds d’euros) hors de France. Une performance qui s’explique en partie par sa forte progression sur le marché allemand suite au rachat en 2013 de la branche service et solutions d’Hochtief (rebaptisée Spie GmbH). Ainsi, lors de la présentation des résultats du groupe le 11 mars dernier, Gauthier Louette, Pdg de Spie a expliqué que « l’Allemagne constitue désormais un vrai deuxième marché domestique en Europe » pour son groupe.

 

Wepa annonce le rachat de Lucart France

 

Débur mars 2015, le groupe allemand Wepa a annoncé le rachat de 100 % de Lucart France SAS, un fabricant de papier hygiénique implanté à Torvilliers, près de Troyes. Lucart France devient Wepa Troyes SAS. « Cette acquisition permet à Wepa de renforcer sa position sur le marché français des particuliers et d’optimiser sa production de papier » a déclaré Martin Krengel, CEO du goupe Wepa.

 

Internet : partenariat entre Ip-label et Claranet

 

Le spécialiste français de la mesure de la qualité de l’expérience utilisateur, ip-label et Claranet, acteur allemand reconnu des services cloud ( hébergement et infogérance d’applications web) ont annoncé le 19 mars la signature d’un partenariat stratégique. Objectif : rendre un meilleur service aux acteurs du e-commerce. « L’environnement IT est de plus en plus complexe, le partenariat avec ip-label et l’intégration de leurs solutions APM (gestion des performances applicatives) dans notre portfolio sont de réels atouts pour nos clients », indique Olaf Fischer, directeur Claranet en Allemagne. Les deux sociétés ont présenté leur nouvelle coopération lors du salon eCommerce Trade Fair “Internet World” de Munich qui s’est tenu les 24 et 25 mars 2015.